Comment rester zen ? 5 astuces qui fonctionnent

Nos vies quotidiennes sont trépidantes mais aussi parfois stressantes. Nous sommes en permanence dans l’agitation tout particulièrement en ville où nous sommes contraints de partager un espace de plus en plus petit. Difficile de rester zen lorsque l’on est tracassé sans cesse. Pressé par tout cela, notre comportement est speed sans pouvoir prendre le temps d’apprécier notre environnement. Le sentiment de liberté fait alors défaut. Mais pourtant nous rêvons de lâcher-prise et de retrouver notre calme intérieur. Et si, nous nous entrainions à rester zen? Voici 5 astuces qui fonctionnent. 

1. Cultiver son jardin intérieur 

fleurs jardin

Trouver son chemin vers le calme intérieur, la liberté et le bonheur n’est pas facile, cela demande de l’entrainement. Toutefois, s’exercer à cultiver son jardin intérieur peut aider tout un chacun dans son développement personnel. L’un des problèmes dans notre société moderne, est que nous ne parvenons que rarement à nous détendre complètement. La négativité, le stress et l’anxiété dans laquelle nous vivons, nous empêchent d’être parfaitement détendu.

Cultiver son intériorité et en prendre soin nous aide à rester zen. Vous pouvez commencer par observer vos pensées et regarder ce que vous cultivez à l’intérieur. Apprenez à cultiver des valeurs positives telles que l’amour, la sagesse, la générosité et la compassion.

Pour vous aider à vous concentrer sur ces valeurs, vous pouvez vous installer physiquement dans un endroit agréable et paisible dans lequel vous vous sentez bien. Puis mentalement, commencez à créer votre jardin. Imaginez l’endroit, rassemblez le terreau, les fleurs, respirez toutes ces senteurs et relaxez-vous. Choisissez ensuite l’une des valeurs positives qui vous tient particulièrement à coeur et pensez à des moments passés, présents ou futurs associés à cette valeur.

Entretenir son petit jardin et se centrer sur le coeur, permet de se détacher des événements négatifs souvent pesant de nos vies. En cultivant régulièrement ces valeurs positives, vous éloignerez les pensées parasitantes et vous avancerez vers la paix intérieure. On va toujours récolter ce que l’on sème. Ainsi, plus vous semez de petites graines légères de bonté et d’amour et plus vous vous sentirez zen et serein(e). Vous contribuerez ainsi pleinement à votre bien-être afin d’harmoniser et d’équilibrer votre vie.

« Hier, j’étais intelligent, alors je voulais changer le monde, aujourd’hui je suis sage, alors je me change moi-même ». Le poète Jalal Al-Din Rûmi.

2. Simplifier sa vie 

simplifier sa vie

Un esprit encombré masque la simplicité profonde de notre nature réelle. Rester zen requiert pour notre esprit de se libérer de tous les problèmes qui l’envahissent. Pour relâcher le stress et l’anxiété, il est important de laisser son esprit s’ouvrir et entrevoir une clarté et une simplicité qui vont émerger naturellement. La clé de la relaxation est la simplicité. Comment rester zen si nous devons gérer une multitude de choses dans nos vies?

Commencez par observer votre vie et identifiez les activités, les relations ou les moments qui créent un stress chez vous. Etablissez ensuite les priorités dans votre vie et listez ce qui est essentiel pour vous. Essayez dans le même temps de diminuer vos engagements afin de vous dégager du temps. Evitez aussi d’être trop sollicités par les canaux de communications et n’hésitez pas à réduire vos communications pour vous recentrer sur votre vie et ce qui est important pour vous.

Assurez-vous d’avoir le temps de faire ce qui est sur votre liste ce qui donnera davantage de sens à votre vie. Cela vous permettra d’être en accord avec ce que vous pensez et cela vous permettra d’être plus zen et apaisé.

Côté matériel, embrassez le minimalisme! En réduisant vos biens et en ne gardant que ce qui vous est utile et ce que vous aimez tout particulièrement, vous vous libérerez d’un poids et vous vous détendrez. Faire un tri dans ses affaires permet également de réduire les tâches à accomplir puisque nous n’avons plus autant qu’avant. Le bonheur véritable passe davantage par l’être que l’avoir.

« Eliminez la complexité de votre vie en vous déchargeant de l’inutile et les difficultés s’élimineront d’elles-mêmes ». Edwin Way Teale, naturaliste, photographe et écrivain.

3. Pratiquer le yoga 

Pratiquer le yoga

Pour ne pas conserver le stress de votre journée à la maison, la pratique du yoga est fortement encouragée afin de rester zen. Cette pratique vous met en relation avec votre être intérieur. Bien que nous commençons souvent le yoga pour notre santé physique, cette pratique peut également nous amener vers la réalisation de soi, un sentiment d’accomplissement et de paix intérieure.

Pratiquer le yoga régulièrement réduit la dépression et l’anxiété mais a également un effet neuroprotecteur. Nous sommes souvent surpris, tout autant que les scientifiques, de découvrir que le yoga peut modifier notre cerveau. Une étude Neuroprotective effects of yoga practice: age-, experience-, and frequency-dependent plasticity, publiée en mai 2015 dans Frontiers in Human Neuroscience utilise l’imagerie par résonance magnétique (IRM) du cerveau pour montrer que le yoga protège le cerveau du déclin du volume cérébral de la substance grise en vieillissant. Les personnes ayant plus d’expérience de yoga avaient des volumes de cerveau similaires à des personnes beaucoup plus jeunes. En d’autres termes, le yoga pourrait empêcher notre cerveau de rétrécir à mesure que nous vieillissons.

La protection du volume du cerveau de la matière grise se trouve principalement dans l’hémisphère gauche, le côté de notre cerveau associé aux émotions positives et à la réponse de relaxation. Si nous regardons les scanners cérébraux, les émotions comme la joie et le bonheur ont plus d’activité dans l’hémisphère gauche du cerveau. Cet hémisphère est également lié au système nerveux parasympathique qui prépare l’organisme à la relaxation ainsi qu’au repos et à la digestion.

« Les Niyamas (règles personnelles): Etre clair dans ses pensées et ses actes, être en paix avec ce que l’on vit, sans désirer plus ou autre chose, pratiquer avec ardeur, apprendre à se connaître et agir dans le mouvement de la vie, telles sont les règles de vie que propose le yoga » Yoga Sutra II32.

4. Accepter les changements de la vie 

changement de vie

La vie est en perpétuel changement. Que ce soit un changement de poste au travail, nos enfants qui quittent le nid ou la perte d’un être proche, nous sommes confrontés tout au long de notre vie à des changements plus ou moins bouleversants. Etre effrayé de ces changements ne contribue pas à nous aider à rester zen.

Nous avons tendance à répéter dans notre tête les événements négatifs que nous vivons. Pour beaucoup, nos ruminations permanentes nous harassent à longueur de journée. Une cacophonie s’installe alors. Toutefois, en restant ouvert vis-à-vis de nos pensées et de nos sentiments, nous pouvons être dans une meilleure position pour nous protéger des coups durs et faire face, avec sagesse, aux défis de la vie.

Toutefois, si quelque chose pouvait s’approcher du permanent, ce serait la joie intérieure. Rester positif est une forme de sagesse. Une fois que nous connaissons vraiment ce bonheur intérieur, il n’est d’ailleurs pas facile de le perdre. Personne ne peut nous l’enlever. Nous pouvons donc appeler cette liberté intérieure ou totale.

« Rien n’est permanent, sauf le changement ». Héraclite.

5. Méditer régulièrement

Meditation bouddha

Nous avons besoin de donner du sens à notre vie pour que nos mondes intérieur et extérieur soient heureux et vivent en harmonie. Beaucoup de ces problèmes peuvent être réduits et même résolus lorsque nous nous donnons des moyens d’action spirituelle, comme la méditation. Non seulement la méditation libère le stress, elle peut aussi guérir le malheur et la dépression. La méditation peut nous aider à corriger ces déséquilibres et à avancer dans la vie.

La clé de la méditation est l’esprit. A nous d’entrainer notre esprit afin de le détendre complètement. A un moment de votre journée, prenez quelques minutes pour vous. Débutez par chanter un mantra -OM, AH, HUNG- qui apporte des bienfaits en chantant ses sons. La patience est un élément clé de la méditation. La méditation va à l’encontre des schémas habituels de distraction et d’agitation, le rythme rapide de la vie moderne qui est aujourd’hui profondément enraciné en nous.

Des études d’imagerie cérébrale de personnes qui méditent ont montré que dans certaines régions du cerveau, les méditants âgés de 50 ans présentaient le volume de matière grise de personnes de 25 ans. Ces changements au cerveau peuvent survenir en quelques mois. Une étude a observé des changements dans le cerveau après seulement huit semaines d’un programme de réduction du stress basé sur la pleine conscience. Vous pouvez également retrouver notre article sur la méditation en pleine conscience pour se relaxer à ce sujet. Les régions du cerveau responsables de l’apprentissage, de la mémoire, de la cognition et de la régulation émotionnelle ont montré une croissance. En revanche, les zones du cerveau responsables de la peur, de l’anxiété et du stress ont diminué.

« De la méditation naît la sagesse ». Bouddha.

Retrouvez nos articles sur le même thème dans la catégorie Bien-être afin de vous accompagner et de vous aider au quotidien.

N’hésitez pas à nous dire dans les commentaires quelles sont vos astuces pour rester zen!

Publicités

25 commentaires sur “Comment rester zen ? 5 astuces qui fonctionnent

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.