Le jeûne peut-il nous soigner?

Nos vies modernes nous apportent tout le confort dont nous avons besoin mais dans le même temps provoquent de nombreuses maladies de civilisation : diabète, obésité, hypertension, dépression ou cancer. La consommation de médicaments explose. Toutefois, serait-il possible de s’auto-guérir et de détruire nos cellules malades que ce soit les cellules vieillissantes ou les cellules cancéreuses autrement et sans effet secondaire? Le jeûne pourrait être une voie thérapeutique à explorer.

Une pratique ancestrale 

Pratique ancestrale

Pourrions-nous purifier notre foie, nettoyer nos artères, supprimer nos excès de graisses et réduire le sucre que nous avons dans le sang? Nous pourrions penser que notre corps va s’affaiblir si nous ne le nourrissons pas. Cependant, le jeûne est utilisé depuis la nuit des temps pour se soigner.

Ses origines remontent il y a 2500 ans. A travers les religions que ce soit pour le Carême ou le Ramadan, le jeûne est pratiqué chaque année pendant une période seulement. Il occupe d’ailleurs une place importante dans l’Ancien Testament et permet de se tourner vers l’intérieur. Les moines bouddhistes le pratiquent également et des philosophes comme Socrate et Platon le préconisaient pour ses vertus curatives. Se passer de manger était pour eux la clé pour un bon équilibre physique et mental.

Dans nos vies modernes, l’homme a été habitué à se nourrir fréquemment. Pourtant, au cours de l’évolution, les hommes n’avaient pas toujours de la nourriture à portée de main et ils étaient capables de jeûner lors des changements de saison par exemple. Ces périodes de jeûne permettaient au corps de se nettoyer en profondeur et aux organes de se mettre au repos.

« Le yoga est une lumière qui, une fois allumée, ne s’assombrira jamais. Le plus vous pratiquez, et plus vous ferez briller la flamme. »

Les mécanismes du jeûne

Harmonie du corps

Alors qu’il n’est pas possible de survivre plus de quelques jours sans boire, nous avons dans nos tissus des réserves de nourriture. Notre corps a conservé ses réflexes perdus au cours de l’évolution. Ainsi, privées de nourriture, nos cellules enclenchent un mécanisme de protection et notre corps active les forces curatives de notre organisme. Les recherches en biologie cellulaire ont montré que le corps s’autophage (s’auto-mange) à partir du troisième jour lorsque l’on jeûne. Si nous arrêtons de manger pendant plusieurs jours, le corps va commencer à consommer les cellules malades, vieillies, sclérosées et cancéreuses. Il va utiliser ces cellules pour en fabriquer de nouvelles et éliminer par ce biais les déchets de notre métabolisme.

Des cellules nommées cellules cétoniques sont fabriquées à partir de ce troisième jour par le foie. Nous pouvons comparer la fabrication de ces cellules à la fabrication de nos propres médicaments. Elles vont venir alimenter les cellules de notre cerveau ainsi que les cellules musculaires. Les cellules cétoniques expliquent l’augmentation de notre niveau d’énergie physique et mental que nous constatons pendant le jeûne.

Grâce à ce mécanisme, notre corps serait-il capable de s’auto-guérir comme il le fait pour une blessure? Ces cellules cétoniques ont des effets anti-inflammatoires et antioxydantes sur notre corps. Les études menées en Russie, aux Etats-Unis et en Allemagne expliquent que ce sont ces cellules cétoniques qui contribuent à guérir de nombreuses maladies. Le jeûne parvient à guérir en particulier l’hypertension artérielle, l’arthrose, les maladies articulaires, le diabète de type 2, les allergies, l’asthme, les migraines, les acouphènes, les maladies de la peau, les infections, l’épilepsie et les problèmes immunitaires.

Le jeûne protège notre corps contre les produits toxiques. Une étude, publiée en février 2012, sur l’effet du jeûne sur des tumeurs cancéreuses chez la souris (Lee, 2012. Fasting cycles retard growth of tumors and sensitize a range of cancer cell types to chemotherapy), a mis en évidence qu’en supprimant la nourriture, les tumeurs grossissaient moins rapidement. L’étude a montré que le jeûne permettait au corps de devenir plus résistant. Les cellules saines sont alors épargnées des produits de chimiothérapie alors que les cellules cancéreuses sont affaiblies et meurent avec le produit. Le jeûne peut également protéger des effets secondaires tels que les nausées lors d’un traitement de chimiothérapie. Toutefois sans chimiothérapie, certaines cellules malades peuvent aussi mourir naturellement du fait du manque d’alimentation. Notons que cette étude n’a pas été transposée à l’homme.

Laisser son corps se nettoyer

Eau detox

Nous avons pour habitude de manger au minimum trois fois par jour sans compter les snacks. Avec ces habitudes, nous stockons les graisses: cellulites et bourrelets apparaissent. Ces graisses ne sont jamais consommées car d’autres arrivent en surplus et elles stagnent fabriquant une sclérose. Les graisses peuvent mettre notre corps à dure épreuve en engorgeant nos artères, en atrophiant nos muscles ou en ralentissant notre métabolisme. C’est ainsi que des problèmes cardiaques, un diabète ou un cancer se déclenchent.

Nous donnons très rarement, voire jamais, l’occasion à notre corps de se reposer. En jeûnant, notre tube digestif, qui secrète habituellement 7 à 10 litres par jour, va peu à peu se libérer des toxines, des métaux lourds et des polluants accumulés dans nos tissus durant des années. Notre corps va commencer par manger les cellules, vieillies, malades et tumorales afin de produire de nouvelles cellules dans la peau, les artères et nos neurones.

Ce repos physiologique va également être bénéfique pour notre coeur. Le sang étant débarrassé des déchets qu’il doit habituellement transporter, il est beaucoup plus fluide, moins dense et le coeur s’économise. Il ne fait plus que 40 à 50% de son travail habituel.

La muqueuse intestinale va devenir un organe filtre pendant ce temps. En effet, au lieu de faire passer des nutriments dans le sang pour nourrir les cellules, elle va filtrer le sang. Le colon filtre le sang habituellement mais dans de très faibles proportions. En éliminant les déchets, il permet aux reins, à l’intestin, au coeur et à l’estomac de se mettre au repos.

Retrouvez notre article 10 principes de diététique chinoise en relation avec ce sujet que vous pouvez suivre afin de retrouver l’harmonie dans votre corps et un bon équilibre alimentaire.

Prends soin de ton corps pour que ton âme ait envie de l’habiter. Proverbe Chinois.

Les bienfaits du jeûne thérapeutique

bienfaits-jec3bbne-thc3a9rapeutique.jpg

Le jeûne peut ainsi nous permettre d’être en bien meilleure santé et même parfois de nous guérir. Il va permettre de se désintoxiquer profondément et contraindre notre corps à puiser dans ses réserves. Après un jeûne, nous allons pouvoir mieux gérer notre faim et éviter le grignotage. Nous allons être plus enclin à réintégrer une alimentation saine.

Le jeûne est efficace contre l’arthrite, le diabète, la dépression. Jeûner vise à soigner l’hypertension artérielle, la polyarthrite rhumatoïde, l’arthrose et les maladies articulaires. Il traite le diabète de type 2, il lutte efficacement contre la fibromyalgie et la fatigue chronique. Comme l’explique Eric Gandon sur son site Jeûner pour sa santé : « La fibromyalgie est liée à une hyper-intoxination du corps liée soit à une alimentation et à un mode de vie intoxinant, soit à des émonctoires (organes chargés d’évacuer les déchets) affaiblis. Les toxines non évacuées sont expulsées vers les muscles. »

Le jeûne peut également soigner les maladies digestives dont le syndrome du côlon irritable. Il est également efficace pour la perte de poids, il agit sur le vieillissement et contribue à accroître l’espérance de vie. Le jeûne lutte contre les maladies neurodégénératives. Il soigne les allergies et les maladies de la peau.

Enfin, jeûner va également réduire le risque de nombreuses maladies comme le rhume, la bronchite, les maladies nerveuses, les allergies, les maladies inflammatoires et les problèmes cardiaques.

Le retour de l’énergie

Energie vitalité

En mangeant moins, on acquiert davantage de vitalité et d’énergie. Cela nous permet de se lever le matin avec un bon tonus. En effet, l’afflux continue de nourriture épuise notre système digestif. L’épuisement intestinal se traduit par des ballonnements, des diarrhées ou des constipations. Ces dérèglements peuvent directement impacter le cerveau et engendrer des dépressions. Cela se traduit par des remontées acides de l’estomac. Dans l’intestin, les matières non digérées peuvent stagner et se décomposer laissant la paroi de l’intestin devenir poreuse. Ces trous minuscules laissent passer de grosses molécules dans notre sang qui dérèglent les mécanismes de notre immunité. Ainsi démarrent les allergies, les maladies auto-immunes puis beaucoup plus grave, les scléroses en plaques, la polyarthrite et la maladie de Crohn.

Une étude allemande a montré que la qualité de notre sommeil était également améliorée après un jeûne. Nous constatons aussi un meilleur équilibre émotionnel et une meilleure concentration. Tous nos sens s’améliorent que ce soit l’odorat, le goût, la vue, l’ouïe et la sensibilité de la peau.

On rajeunit également ses tissus en jeûnant et on semble avoir rajeuni de plusieurs années. Le bien-être est aussi psychologique. Nous éprouvons un sentiment de bienveillance, nous sommes plus optimistes. Nous gagnons en confiance.

L’un des points que plusieurs patient notent après un jeûne est l’augmentation de notre capacité cérébrale qui est optimale. Certains parlent d’avoir un esprit plus clair, d’un apaisement, d’être moins fatigué. D’autres ont ressenti une joie pure et un amour infini. Certaines personnes nous font part de leur sensation de spiritualité augmentée.

Les précautions à prendre

Précautions médicales

Il y a des précautions à prendre avant de se lancer dans le jeûne. L’accompagnement d’une équipe professionnelle formée à cette pratique est fondamentale. Il est important de réduire son apport alimentaire plusieurs jours avant le jeûne et de réintégrer progressivement les aliments à la fin. Il est essentiel de boire de l’eau tout au long du jeûne. De plus, afin d’éviter les carences durant le jeûne, il est nécessaire de faire le plein d’hydrates de carbone, d’acides aminés, de vitamines et d’oligo-éléments avant de commencer.

Renseignez-vous auprès de votre médecin ou d’un centre qui pratique le jeûne avant de débuter le jeûne. De plus, commencez par des jeûnes très courts de trois à cinq jours pour débuter. Toutefois, pour les cancers et les tumeurs, les jeûnes longs sont préconisés, il faudra alors être entouré par une équipe médicale pour celui-ci. Notez également que si vous prenez des médicaments, il est primordial de vérifier avec votre médecin si vous pouvez les arrêter pendant cette période ou si vous devez le continuer.

De plus, tout le monde ne peut pas jeûner. Ne peuvent pas jeûner les personnes ayant un diabète de type 1, une insuffisance hépatique ou rénale, la présence d’un stimulateur cardiaque, de l’épilepsie, la présence d’un organe greffé, un cancer généralisé, des addictions lourdes telles que l’alcoolisme ou la toxicomanie, des stades avancés de colites ulcéreuses, des états psychotiques caractérisés, une anorexie, des carences nutritionnelles, une hyperthyroïdie, une grossesse ou une phase d’allaitement, un stade avancé de la maladie d’Alzheimer ou de la sclérose en plaques.

Afin de savoir si vous pouvez jeûner en toute sécurité pendant cinq jours, vous pouvez calculer votre Indice de Masse Corporelle. Il faut calculer son poids en kilos, et le diviser par sa taille au carré (en mètres). L’IMC d’une femme doit être supérieur à 16 et de 18 pour un homme afin de pouvoir jeûner.

Le naturopathe Thomas Uhl, spécialiste du jeûne en France, a créé le centre La Pensée sauvage dans le Vercors où de nombreuses personnes viennent jeûner. Il a développé une méthode sûre qui permet d’accompagner les personnes qui souhaitent jeûner en toute sécurité. Certaines étapes sont à suivre afin de ne pas se mettre en danger lors du jeûne et d’éviter certains risques comme les carences ou l’inflammation des intestins par exemple. Il propose un programme de quinze jours : cinq jours de préparation, cinq jours de jeûne effectif, cinq jours de repris alimentaire. Cinq jours est la durée minimale afin de ressentir pleinement les bienfaits du jeûne et pour que les mécanismes se déclenchent. Il est donc important d’être accompagné par des professionnels. La méthode de Thomas Uhl explique comment réagir lors de la chute de motivation du premier jour, les vertiges ou les nausées du deuxième jour, la crise d’acidose, et apporte des conseil sur le besoin de repos et de relaxation. Il explique également ce qu’il se passe dans notre corps heure par heure.

Le coin lecture ♥

Et si je mettais mes intestins au repos? Auteur, Thomas Uhl.

Et-si-je-mettais-mon-intestin-au-repos-

Le guide complet du jeûne, auteur Dr Jason Fung avec Jimmy Moore.

Le guide complet du jeûne

Jeûner à la maison, auteur Justine Lamboley.

Jeûner à la maison

Pour aller plus loin, vous pouvez également regarder ce documentaire sur Arte, Le jeûne, une nouvelle thérapie? dans lequel on découvre le centre de jeûne, le sanatorium de Goriachinsk, dans la plaine sibérienne, également réputé pour sa source d’eau chaude.

N’hésitez pas à nous dire dans les commentaires si vous aussi vous avez déjà jeûné. Combien de jours? Et quels ont été les effets sur votre santé?

Publicités

4 commentaires sur “Le jeûne peut-il nous soigner?

  1. J ai fait six jeunes sur les cinq dernières années: le 1er était de 5 jours, avec 2 jours en pré et 2 jours en post-jeûne, de mono-diete. Les autres ont été de 5 jours à chaque fois. Je raconte mon 1er jeûne sur mon blog (www.zumami.com).

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.