Et si on arrêtait le sucre?

Avez-vous déjà essayé d’arrêter le sucre rien qu’une journée? Pas de biscuits, de soda, de pâte à tartiner ou de dessert. Il peut être difficile de s’en libérer. Certains ont tenté l’expérience et ont ressenti de tels bienfaits physiques et psychologiques qu’ils ne peuvent plus faire marche arrière. Pourquoi arrêter le sucre et qu’en retirerait-on si on essayait? 

Pourquoi arrêter le sucre?

Nous sommes nombreux à vivre cette addiction au sucre, sans pouvoir passer une seule journée au bureau sans un snack, un café sucré ou des bonbons qui traînent sur un bureau. La seule façon de tenir jusqu’à 18h, serait semble-t-il, de consommer d’importantes quantités de sucre que l’on retrouve dans de nombreux produits de consommation. Nous avons tous ces pulsions alimentaires. Ces envies d’aliments se portent souvent sur le sucré. Le sucre encourage notre cerveau à consommer encore plus de sucre en provoquant une libération de dopamine dans notre cerveau. Cela déclenche chez nous un moment de plaisir intense.

Pourtant, il est recommandé de ne pas consommer plus de six cuillères à café de sucre par jour que ce soit du sucre que l’on trouve naturellement dans les aliments tels que les fruits et les légumes ou dans les produits que nous consommons au quotidien. Le sucre est de plus en plus présent dans des produits qui à la base n’en contenait pas ou très peu : les sauces, les sandwichs ou les plats préparés. Le sirop de fructose extrait du maïs, qui est un mélange de fructose et de glucose, a rendu le sucre omniprésent dans ces préparations industrielles.

accro au sucre

Consommer ces quantités de sucre n’est bien sûr pas sans impact pour notre santé. De plus en plus d’enfants sont touchés par le diabète de type 2 jusque là réservés aux personnes âgées en surpoids. Les universitaires de Cambridge affirment que les preuves que des facteurs comportementaux comme la nutrition agissent sur la santé sont écrasantes. Dans son livre Anticancer, David Servan-Schreiber explique que 40% au moins des cancers peuvent être prévenus par de simples changements dans l’alimentation et l’activité physique. Il est capital de limiter le sucre raffiné. Il explique que la surconsommation de sucre stimule l’inflammation et la croissance de cellules en augmentant le taux d’insuline dans notre organisme.

Il y a souvent une incompréhension entre le sucre et le glucose. Le glucose est notre carburant indispensable à notre organisme ce qui n’est pas le cas du sucre. Vous pouvez ainsi consommer des sucres lents tels que le pain complet, le sarrasin, le riz brun, les flocons d’avoine, la patate douce, les bananes ou les lentilles.

Il faut éviter les aliments à index glycémique élevé et privilégier ceux à l’index glycémique bas. Un index glycérique élevé est associé au cancer du pancréas, du côlon et des ovaires. Vous pouvez par exemple choisir le sirop d’agave qui a un index glycérique très bas. Ce sirop est un extrait de la sève d’un cactus. Il a un goût délicieux mais son IG est trois à quatre fois plus bas que le miel. Il faut tout de même veiller à ne pas trop en consommer car il reste un sucre.

Les bienfaits d’un régime zéro sucre

Nous sommes de plus en plus vigilant vis-à-vis de la nourriture que nous consommons. Les français préfèrent d’ailleurs les circuits courts. On voit également un engouement pour le bio, le sans gluten, les cures de détox et le végétarisme. De nombreux médecins et personnalités le prônent pour ralentir le vieillissement et pour retrouver de l’énergie. consommer des légumes et des légumineuses permet de lutter contre la progression du cancer. D’ailleurs la différence majeure que l’on observe entre les populations qui ont le plus fort taux de cancer et celles qui ont le plus faible est l’alimentation.

detox sans sucre

  • Une peau plus jeune

En Australie, des adolescents ont expérimenté un régime limité en sucre et en farine blanche. En quelques semaines, leur taux d’insuline et d’IGF avait diminué mais aussi leur acné. Le sucre affecte la quantité de sucre dans votre circulation sanguine et des études suggèrent que les niveaux élevés de sucre dans le sang ont un effet de domino moléculaire appelé glycation. Cela va entraver la réparation du collagène de la peau, la protéine qui lui donne l’air charnue et jeune. Une alimentation riche en sucreries peut également entraîner une diminution de l’élasticité et des rides prématurées. Les recherches suggèrent que réduire notre consommation de sucre peut aider à réduire l’affaissement et d’autres signes visibles du vieillissement.

  • Une plus grande énergie

Les sucres ajoutés sont des glucides simples. Cela signifie qu’ils sont digérés rapidement et pénètrent tout aussi vite dans notre circulation sanguine. Une fois que ce boost est métabolisé, nous sommes de nouveau fatigués. Manger des aliments riches en protéines et en graisses saines, comme une poignée d’amandes, vous fourniront un flux d’énergie plus stable qui dure bien plus longtemps.

  • Une perte de poids

Nous ne le réalisons peut être pas, mais consommer du sucre en grandes quantités nous fait grossir surtout le ventre. La hausse de sucre dans le sang, augmente le taux d’insuline dans notre corps, et encourage l’accumulation de graisse dans le même temps. Ces cellules graisseuses se situent au plus profond de l’abdomen et génèrent des cellules adipeuses qui créent des hormones. Ce sont des perturbateurs chimiques qui peuvent causer des problèmes de santé tels que le diabète.

  • Un corps en meilleure santé

En réduisant le sucre vous éviter les excès de poids, vous serez également mieux protégé contre le diabète de type 2, le cancer et les maladies cardio-vasculaires. Cela permet également de préserver son foie. Cela permet également d’éviter la prolifération de bactéries au niveau de la cavité buccale. Les nutriments essentiels pour notre corps ne sont pas présents dans le sucre : ni protéines, ni acides gras essentiels, ni vitamines et minéraux.

Pour briser ce cercle vicieux, vous pouvez faire le test et arrêter le sucre pendant une semaine. Le sucre nous donne un coup de boost, il est là quand nous avons une fringale ou quand nous avons le moral dans les chaussettes. Pourtant, bannir les friandises, les gâteaux omniprésentes peut nous faire le plus grand bien. Comme pour toute cure de désintoxication, les premiers jours sont les plus difficiles. C’est lorsque l’un de vos collègues vous offre un beignet que la tentation est la plus grande. Mais non, il faut résister! C’est au bout du quatrième jour que les effets se font sentir. Le sucre commence à perdre son emprise sur nous. Ce brouillard cérébral se dissipe également et on se sent énergisée. Le sommeil s’améliore aussi. Arrêter le sucre apporte une clarté mentale. Il réduit la lenteur.

L’expérience de Danièle Gerkens

Zéro sucre Danièle GerkensDanièle Gerkens, journaliste santé et bien-être au magazine Elle, a essayé de supprimer le sucre de son alimentation pendant une année. Danièle a grandi au Congo et a eu une enfance baignée dans la pâtisserie. Elle se rappelle de la période de Noël pendant laquelle sa maman réalisait de petits sablés, des macarons à la noisette, des florentins. Ses souvenirs d’enfance ont une odeur de chocolat, de crêpes à la cassonade, et de gâteau au chocolat fourré de confiture de framboise. Après avoir planté ce décor, on s’imagine que vivre sans sucre ne vas pas être facile.

Sa mère sensible à la diététique lui a dans le même temps transmis le goût des aliments sains et équilibrés. Avec elle, Danièle a appris à cuisiner. Très attirée par les cuisines libanaise, japonaise, thaïlande ou mexicaine, elle se plonge dans la gastronomie et la nutrition notamment dans ses articles pour le magazine Elle. Le sucre fait toujours partie de sa vie et est pour elle associé au plaisir. Ces articles à la croisée de la nutrition et de la santé, l’ont amené à se pencher sur les maladies dites de civilisation. L’obésité, le diabète, les maladies cardio-vasculaires, les cancers, et la liste est encore longue sont en recrudescence. Les pays dits développés seraient la cible de ces maladies.

Pour de nombreux médecins et chercheurs, l’exposition de ces maladies seraient sans aucun doute liées à la surconsommation de sucre. Une expérience en laboratoire a d’ailleurs montré comment des rats préférés le sucre à la cocaïne. Mangeant équilibré, pratiquant un sport, ne fumant pas, Danièle constate tout de même qu’elle est fatiguée.

Même si elle cuisine quasiment tous les repas à partir de légumes et de produits achetés au marché ou dans les petits commerces, Danielle se rend compte qu’elle ingère du sucre à chaque repas. Elle constate également que les petits goûters de sa fille contiennent énormément de sucre. Elle décide donc de supprimer les sucres simples et rapides de son alimentation principalement le saccharose que l’on retrouve dans le chocolat, les crèmes glacées, les pâtisseries, les bonbons, etc. Cela comprend également les soupes industrielles, les plats préparés, le vinaigre balsamique, les bouillons cubes, les jus de fruits.

Il lui a fallu huit semaines pour faire face au manque de sucre. Danièle explique qu’il y a des circuits de récompenses qui s’actionnent dans le cerveau pendant cette période et qui demande du sucre. Elle s’est aperçue qu’elle avait des pulsions au début qui ont diminué sur la durée. Après un an, elle a perdu six kilos, elle n’a plus de graisse abdominale, plus de cellulites, plus de poches sous les yeux. Elle a gagné en énergie et en vitalité.

Si vous souhaitez lire d’autres articles sur le même sujet, retrouvez notre article comment avoir de l’énergie tout au long de la journée dans lequel vous trouverez quelques astuces pour  booster votre énergie naturellement durant la journée et rester au top.

Retrouvez également nos articles sur le même thème dans la catégorie Santé afin de vous accompagner et de vous aider au quotidien.

N’hésitez pas à nous dire dans les commentaires si vous avez déjà essayé d’arrêter le sucre et quels effets cela a eu sur vous. 

 

Publicités

34 commentaires sur “Et si on arrêtait le sucre?

  1. On a beau savoir tout ça, c’est difficile d’arrêter…
    Là, j’ai fortement diminué ma consommation, je vais voir si des résultats probants me confortent dans l’idée que ce « doux aliment » est à proscrire.
    Que d’habitudes à modifier…
    Merci pour ce partage.

    Aimé par 1 personne

    1. Merci Colette pour ce message. Oui je suis bien d’accord, je vais tenter de mon côté mais c’est difficile de ne pas craquer et de reprendre ses anciennes habitudes. Mais si cela peut donner davantage d’énergie et une meilleure santé je pense que ça vaut le coup! Bon week-end 🙂

      J'aime

  2. Attention aux sucres auxquels on ne pense pas : le fructose dans les fruits, l’alcool, les exhausteurs de gout dans les plats préparés – sauces.

    Le rétablissement de l’esclavage dans les antilles françaises et la tentative de reconquète d’Haiti avait pour motif le « sucre » .

    Je n’aime pas boire de soda sucré, leur sucre me reste sur la langue.

    Aimé par 1 personne

  3. J’avais arrêté tout le sucre qui n’est pas naturel, par contre je consommais énormément de fruits.
    He bien, déjà j’ai remarqué à quel point le sucre est une drogue (ca a été difficile d’arrêter, j’ai ressenti des effets de manque haha quelle horreur !)
    J’avais aussi arrêté tout ce qui est aspartame, les deux premiers mois ont été difficile mais après c’est vrai que ça change tout ! En meilleure forme physique, un meilleur sommeil et en effet j’ai aussi perdu du poids !
    Cependant, je dois avouer que le sevrage est compliment mais ça vaut le coup !

    Merci pour cet article 🙂

    Aimé par 1 personne

    1. Merci pour ce retour d’expérience Elisabeth! Oui je pense également essayer d’arrêter les sucres rapides: biscuits, confiture, chocolat au lait, etc. Mais déjà là ce n’est pas facile quand on est habitué à manger du sucre tous les jours. Et on en trouve même dans les yaourts! Bon week-end 🙂

      Aimé par 1 personne

      1. Si je peux donner un conseil : en premier, arrêtez les sucres que l’on « boit » (fini les Soda – même light – et les jus de fruit) et le sucre dans le café ou le thé !
        A partir de là, les papilles seront déjà plus sensible au sucre et le reste suit assez naturellement.
        J’ai arrêté pendant deux ans, et ma consommation de sucre aujourd’hui est vraiment différente d’avant, je suis bien plus rapidement écoeurée ! C’est difficile mais ça vaut le coup, bon courage 😉

        Aimé par 1 personne

  4. Super article! J’expérimente moi-même de manger mois sucré depuis environ un mois et c’est vrai que j’ai remarqué une perte de poids et un regain d’énergie! Incroyable ce que le sucre fait à notre corps! :O

    Aimé par 1 personne

  5. C’est une excellente idée mais il faut une sacrée dose de motivation pour mener le « sevrage » à bien. Le sirop d’agave, par contre, j’avais lu quelque part qu’il fallait vérifier la manière dont il était extrait. En effet, d’un côté, on peut se retrouver avec du sirop d’agave à un index glycémique bas mais s’il est obtenu de manière différente, l’indice glycémique peut être beaucoup plus haut. Le marketing joue avec nos pieds, en somme…

    Aimé par 1 personne

  6. Il y a un peu plus de 2 mois, j’ai appris que j’étais devenue intolérante au sucre. Les effets étaient terribles sur mon corps, mais aussi sur mon état d’esprit. Je dormais très mal, je prenais du poids, je manquais constamment d’énergie. Je suis suivie par un endocrinologue qui m’a prescrit un régime sans sucre. Au bout d’un mois, les bénéfices étaient flagrant, je retrouvais ma forme, je pouvais reprendre le sport, je dormais mieux, disparition de ma cellulite etc. Lorsque j’ai envie d’un petit plaisir, je fais des pâtisseries sans sucre raffiné, je remplace la farine blanche, le sucre blanc etc par des produits naturels. Aujourd’hui j’ai beaucoup moins d’envies de sucres, et je le vis très bien !

    Aimé par 1 personne

    1. Merci Sarah pour ton message. Je ne savais pas que l’on pouvait être intolérante au sucre. Merci pour ce partage c’est très intéressant! Oui je pense que tu as bien raison de remplacer le sucre par d’autres produits. Par quoi remplaces-tu le sucre? Je suis curieuse de savoir car je cherche moi aussi d’autres alternatives 🙂 Belle journée à toi!

      Aimé par 1 personne

      1. Je cherche des alternatives naturelles telles que la farine de coco, d’avoine etc, du Xylitol (sucre de bouleau) à la place du sucre blanc par exemple. Je suis encore en expérimentations mais je prévois un article sur mon blog pour parler de ces alternatives 🙂

        Aimé par 1 personne

  7. Il faut continuer d’en parler! Nous finissons par perdre le goût du sucre est c’est plus facile avec le temps. Je pense à chaque fois que ce n’est pas bon pour moi mais évidemment j’ai des rechutes! Il faut aussi en profiter quand il y a des occasions spéciales…

    Aimé par 1 personne

  8. Bonsoir,
    Testé et approuvé. Je me sens bien mieux depuis que j’ai enlevé du sucre de ma consommation. Pour l’instant, à part, par moments des petites douceurs sucrées telles qu’une tartelette framboise ou mes desserts lorsque l’on a des invités… je n’en consomme plus et cela me fait un bien fou. C’est un choix de vie… difficile au départ mais finalement cela me convient bien mieux. Plus d’énergie, oui c’est certain et cela aide aussi au niveau émotionnel. Sur à 200 %.
    Merci pour ce partage !
    A bientôt,
    Jessica

    Aimé par 1 personne

  9. bonjour
    votre article est très intéressant car il évoque tous les bienfaits de limiter le sucre
    Pour ma part, j’ai oté les aliments sucrés depuis que j’ai eu mes cancers car les métastases se nourrissent de sucre
    autrefois, je me disais pourvu que je ne sois jamais diabétique car j’adorai les gâteaux je ne pouvais boire mon café sans sucre
    et bizarrement aujourd’hui çà ne me manque pas et je me suis tellement déshabitué que si je mange du chocolat en dessous de 85% m’écoeure
    il faut dire que la motivation est grande : ne pas rechuter à nouveau
    je limité les IG élevés et j’en parle dans mon blog
    https://itinerairemalinduncancercolonisateur.wordpress.com/
    bonne soirée

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.