Comment arrêter de se plaindre ?

Vous vous êtes peut-être tout comme moi déjà dit, allez aujourd’hui je ne me plains pas et voilà que dès le matin vous râlez déjà ! C’est commun mais pourtant se plaindre en permanence génère des pensées négatives. Même s’il est important de se plaindre de temps à autres pour évacuer ses émotions, le faire en permanence devient fatiguant pour soi et son entourage voire nocif. Voici plusieurs conseils pour arrêter de se plaindre et voir enfin la vie du bon côté!

Réfléchir à l’origine de ses plaintes

Certains se plaignent à propos de leurs collègues de travail, d’autres de leur conjoint, de leur stress ou encore de leur fatigue. Afin d’appréhender vos plaintes, essayez de comprendre pourquoi vous avez besoin de vous plaindre. Avez-vous besoin d’attention, de reconnaissance ou encore de justifier votre impuissance vis-à-vis d’autrui ?

Savoir prendre du recul

Quand on y réfléchit bien, on se plaint souvent pour des broutilles. Cela peut-être pour le temps maussade, le ménage à faire, un vêtement abîmé ou encore une journée trop chargée. Mais, il faut savoir regarder le verre à moitié plein, et penser à ce qui va bien dans notre vie. Cela peut-être une famille aimante, un job que l’on aime ou encore une jolie maison. Il est essentiel de relativiser afin de se plaindre moins. Rappelons-nous que nous avons simplement la chance de pouvoir nous nourrir chaque jour et de nous retrouver dans le confort de notre intérieur près d’un poêle le soir venu.

Se changer les idées

Se plaindre est finalement une mauvaise habitude. Pour en changer, pourquoi ne pas se changer les idées et essayer de se focaliser sur une activité qui vous passionne : peinture, musique, zumba, yoga, etc. Dès lors que vous sentez l’envie de vous plaindre, décidez d’une autre activité plus positive. Par exemple, regardez un film drôle, lisez un livre ou allez faire une balade dans la nature.

Prendre des actions

Si vous parvenez à lister clairement les principaux problèmes qui vous amènent à vous plaindre au quotidien, vous aurez déjà matière à trouver une solution à chacun d’entre eux. Afin de plus vous plaindre à l’avenir, prenez chacun d’entre de ces problèmes et réfléchissez de façon constructive comment vous pourriez les solutionner. Si vous vous plaignez en permanence du manque de liberté à votre travail, peut-être est-il temps d’entreprendre votre propre activité ?

S’entourer de personnes positives

On a davantage tendance à se plaindre lorsque l’on est entouré de personnes qui se plaignent également ! En France, ce petit défaut semble même être culturel, il est davantage gommé dans d’autres cultures comme chez les anglo-saxons ou les canadiens qui n’attendent rien et ont davantage tendance à se prendre en main sans subir les évènements. Choisissez donc des personnes positives qui pourront vous tirer vers le haut et vous inspirer au quotidien.

Noter les moments de bonheur

Pour voir la vie du bon côté, pensez à noter sur un petit carnet ou un tableau hebdomadaire ce qui vous est arrivé de positif et de fun durant votre semaine. Vous pouvez d’ailleurs utiliser le Bullet Journal pour cela. Ce peut-être une balade avec votre chien, une personne qui vous a souri sans raison ou même une bonne journée au travail. Avant de vous plaindre, pensez donc à mettre par écrit ces petits bonheurs du quotidien. Des quelques riens qui changent souvent le cours de notre journée !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.