10 des villes les plus écologiques et durables

Toutes les villes de demain seront-elles vertes ? Certaines ont déjà amorcé le changement en investissant dans un urbanisme de développement durable et en lançant des initiatives locales. Ces villes encouragent leurs habitants à vivre de la façon la plus écologique et durable possible. Ce style de vie, respectueux de l’environnement, peut également nous servir d’inspiration. Partons à la découverte de 10 villes écologiques dans le monde.

Les grandes villes ont de nombreux défis écologiques à relever. Alors que la population croît rapidement, elles rencontrent des problèmes importants liés à la pollution de l’air, aux risques environnementaux, à la gestion de l’eau, des déchets et de l’énergie. Elles sont d’ailleurs responsables de 70% des gaz à effet de serre dans le monde. Malgré le trafic, la population dense et la pollution, certaines villes devenues écolo ont une stratégie environnementale pour lutter contre le changement climatique.

La ville de demain

Ces villes sont pionnières dans le développement durable et ont réussi leur transition vers un mode de vie plus écologique. Elles ont mis en place des programmes environnementaux se focalisant sur le recyclage, les pistes cyclables, les parcs et la qualité de l’eau. Certaines villes ont fait des choix ambitieux pour réduire leur impact en CO2 en remplaçant intégralement leurs transports publics par des transports électriques ou en construisant des quartiers écologiques. Elles redessinent le paysage urbain et façonnent les infrastructures de demain. Ces villes font le choix d’une meilleure qualité de vie pour les habitants. Le but étant de laisser notre terre dans un meilleur état que nous l’avons trouvé aux générations futures. Sur le plan mondial, un mode vie durable sera une condition nécessaire à une coexistence sociale et pacifique.

1. Stockholm, Suède

stockholm-suede

Stockholm est parmi les villes les plus propres au monde. La capitale de la Suède a été la première ville a gagner le prix de la Capitale Verte de l’Europe en 2010. Stockholm a l’objectif de se passer de fuel d’ici à 2050. La ville entière est conçue de façon à respecter l’environnement. La rivière et ses environs sont époustouflants et l’on y trouve beaucoup de paysages naturels et de nombreux arbres qui arborent les pistes cyclables. Les lois environnementales sont une priorité à Stockholm. La capitale suédoise est la championne du recyclage et se rapproche du zéro déchet. Les rues sont très propres. Même en pleine ville nous avons l’impression d’être à la campagne. Plus généralement, la Suède encourage ses habitants à se déplacer à vélo. Stockholm a d’ailleurs imposé un péage aux automobilistes. La ville tente également de garder le niveau de nuisance sonore très bas bas.

2. Zurich, Suisse 

zurich-suisse

Zurich possède de nombreux espaces verts. La capitale suisse émet également peu de carbone et dispose d’un système de gestion des déchets des plus efficaces. Zurich a une politique énergétique étonnante puisque la ville pourrait être la première au monde dans laquelle la population n’aurait besoin que de 2000 watts de puissance continue pour vivre. Ce modèle démontrerait qu’il est possible de ne consommer que ce que les réserves d’énergie mondiale nous permettent. La ville utilise actuellement une puissance moyenne de 4200 watts par habitant. A titre d’information, nous en consommons environ 7000 par habitant en France. Zurich souhaiterait atteindre cet objectif en incluant les énergies renouvelables, en construisant des bâtiments à basse consommation d’énergie, en promouvant les transports en commun et en élevant les consciences. Zurich a également construit un éco-quartier nommée « Greencity » qui sera le premier site à ne consommer que 2000 Watts par habitant en utilisant à 100% les énergies renouvelables grâce à des panneaux photovoltaïques en toiture.

3. Oslo, Norvège 

oslo-norvege

A Oslo, l’environnement est mis au premier plan. La capitale est très verdoyante et les habitants sont encouragés à maintenir une ville propre et à se tourner vers l’écologie dans leur vie de tous les jours. Ceci afin de créer un espace de vie respectueux de l’environnement avec une qualité de l’air bien meilleure que la moyenne des autres villes. Oslo s’attèle également à maintenir la biodiversité et à protéger les ressources afin que la ville reste verte et propre.  Les rues d’Oslo sont immaculées grâce à l’aide locale qui œuvre pour garder les quartiers en bon état et fonctionnels pour les habitants. Oslo sera la Capitale Verte de l’Europe en 2019, récompensée pour ses efforts en matière de développement durable. Cela inclut la biodiversité, les transports en commun et l’implication citoyenne.

4. Amsterdam, Pays-Bas  

amsterdam

Amsterdam fait figure de modèle en développement durable. La capitale des Pays-Bas est probablement la ville où les habitants se déplacent le plus à vélo avec des infrastructures en la matière très développées. Et pour cause, la ville compte plus de vélos que d’habitants. Soucieux de la qualité de l’air, les Amsterdamois adorent se balader le long des kilomètres de canaux à vélo. La ville a également développé un objectif environnemental ambitieux visant à réduire son CO2 de 40% en 2025 en comparaison à 1990. Amsterdam a aussi préservé ses bâtiments historiques. On y trouve également un quartier écologique nommé GWL-Terrein, qui est le premier éco-quartier sans voiture en Europe. Dans ce quartier, les magasins bio sont privilégiés, la consommation d’eau et d’électricité est restreinte par les habitants et les déchets sont triés.

5. Vancouver, Canada 

Vancouver_Canada

Vancouver veut devenir la ville la plus verte du monde d’ici 2020, rien que ça ! Le plan « Greenest City » a été lancé par le maire qui souhaite réduire la pollution et les émissions de gaz à effet de serre. La ville a déjà atteint 80% de ses objectifs. Vancouver a considérablement réduit le nombre de voitures. Plus de la moitié des déplacements dans la ville se font en transports en commun. La ville a également créé 275 kilomètres de pistes cyclables et les transports en commun sont électriques. Des bornes électriques ont également été installées pour les voitures. L’objectif environnemental de cette ville est de réduire les gaz à effet de serre de 20% et de planter 150 000 arbres d’ici à 2020. Elle prévoit d’ailleurs que les bâtiments construits à partir de 2020 soient carboneutres. Côté espaces verts, la ville compte plus de 200 parcs. Vancouver encourage les jardins communautaires afin de manger local et de réduire les importations d’aliments, une activité trop énergivores. Enfin,  Vancouver a réduit de 18% les déchets à enfouir ou à incinérer depuis 2008.

6. Copenhague, Danemark

copenhague

 

La capitale du Danemark a été élue Capitale Verte de l’Europe en 2014. Copenhague est entouré de parc et d’eau. Les habitants adorent consommer de la nourriture organique, prendre le soleil dans les nombreux parcs et se déplacer à vélo ce que font 55% d’entre eux chaque jour. Copenhague compte plus de 160 kilomètres de piste cyclable. La ville compte également plus de 5600 éoliennes, au large de ses côtes, qui fournissent plus de 10% de l’électricité du pays. Au Danemark, les éoliennes représentent la plus grande part de la consommation d’électricité domestique jamais produite dans un pays. Copenhague a également réalisé un nouveau métro écologique. Mais ce n’est pas tout, 63% des hôtels sont certifiés écologiques et respectent ainsi la gestion des déchets, l’utilisation de l’eau et du chauffage. Cela va de même dans le domaine de la construction où 90% des déchets sont réutilisés. La ville possède un système d’alerte à la pollution pour veiller à la qualité de l’eau. Ce qui fait la force de Copenhague est surtout que ses citoyens sont conscients qu’il est essentiel de préserver la nature.

7. San Francisco, Etats-Unis

san-francisco-vue-mer

San Francisco a la « green attitude ». La ville américaine a été nommée la ville la plus verte du Nord des Etats-Unis. San Francisco a été la première ville aux Etats-Unis à interdire les sachets en plastique. San Francisco est aussi un leader en matière d’énergie solaire. La ville a des plans environnementaux ambitieux afin d’encourager ses habitants à consommer des produits qui contiennent des matériaux recyclés. La ville met d’ailleurs un point d’honneur sur le recyclage en demandant aux habitants de trier minutieusement leurs déchets. Les restaurants ont également mis en place une politique de zéro gâchis en instaurant le « doggy bag » afin de remporter la nourriture non consommée chez soi. San Francisco s’est fixé un objectif zéro déchet en 2020. Déjà à 80% atteint en ce qui concerne les déchets produits qui sont recyclés ou compostés.  Les artistes locaux utilisent également des matières recyclées dans leurs œuvres d’art afin d’inspirer les autres à faire de même.

8. Vienne, Autriche 

vienna

Vienne est déjà très connu pour sa qualité de vie exceptionnelle. La capitale a été nommée en 2016, pour la septième fois, la ville la plus agréable à vivre de la planète. Plus de la moitié de la ville est occupée par des espaces verts, un luxe pour ses habitants. La nature est reine dans cette ville traversée par le Danube. La capitale compte également 700 hectares de vignes en ville. Vienne a été la première ville d’Europe à mettre en place le tri sélectif. Les viennois se déplacent énormément à vélo par respect pour la planète. L’écologie est une philosophie pour les habitants qui souhaitent préserver leur environnement. Les viennois ont d’ailleurs renoncer au nucléaire et misé sur l’hydroélectricité et la biomasse. Les transports publics sont également très bien développés. La ville utilise également des technologies numériques afin de maximiser l’énergie dont elle dispose et de réduire le gaspillage. Les viennois sont très attachés aux produits bio. La ville est également intraitable sur la qualité de son eau très pure qui provient directement des Alpes. Dans la capitale, 900 fontaines alimentées par cette eau permettent de désaltérer les habitants. Retrouvez notre article visiter Vienne en 3 jours afin de découvrir la capitale autrichienne, sa culture et ses habitants.

9. Wellington, Nouvelle-Zélande  

wellington-nouvelle-zélande

Wellington, également nommée la petite capitale la plus cool du monde, veut devenir une ville écologique. Entourée de collines et de l’océan, la ville néozélandaise est particulièrement bien placée en ce qui concerne les faibles risques environnementaux, la pollution de l’air et les gaz à effet de serre. Wellington investit dans des infrastructures écologiques et durables. Elle encourage également les industries du secteur écologique à se développer. En Océanie, la ville néo-zélandaise fait état du plus bas taux d’émissions de CO2 par habitant. La ville a mis en place une stratégie environnementale qu’elle souhaite atteindre d’ici à 2040. Elle s’attèle à transformer la capitale en ville intelligente. La ville permet déjà de se déplacer très facilement sans avoir besoin de prendre la voiture. Son réseau de transports public est bien desservi. La ville protège également sa biodiversité. Wellington intègre également les énergies renouvelables.

10. Reykjavik, Islande

Reykjavik_Islande

La capitale de l’Islande, Reykjavik, est l’une des villes les plus écologiques au monde. L’Islande est d’ailleurs le pays le plus « vert » de la planète. Reykjavik utilise entièrement la géothermie pour alimenter la ville en énergie et en hydroélectricité. Les transports en commun de Reykjavik possèdent un moteur à hydrogène qui pollue très peu. Les voitures électriques y sont également nombreuses. La capitale islandaise va toujours plus loin en optimisant ses ressources naturelles du mieux qu’elle le peut. La ville produit 90% de son électricité qu’elle utilise pour chauffer les bâtiments publics. La ville a un objectif d’utiliser à 100% les énergies renouvelables d’ici à 2050.

 

Vous l’aurez compris, de nombreuses villes ont décidé de multiplier les actions pour réussir leur pari de ville écologique et durable. Nous pouvons également suivre leurs pas afin de vivre de façon plus éthique et responsable et mettre en place, à notre échelle, certaines de ces stratégies environnementales dans nos communautés locales ou dans notre vie au quotidien tout simplement.

Cette liste des villes écologiques est loin d’être exhaustives. De nombreuses autres villes comme Durban en Afrique du Sud, Hambourg en Allemagne, Genève en Suisse, Bristol en Angleterre, Adelaide en Australie ou Nantes sont également des villes vertes. Retrouvez nos articles sur le même thème dans la catégorie Lifestyle afin de découvrir d’autres façons de vivre.

 

Publicités

5 commentaires sur “10 des villes les plus écologiques et durables

    1. Merci Colette. Oui je suis d’accord, ces villes sont inspirantes ! Je pense que l’on progresse en France mais c’est vrai que certaines villes sont en retard pour le recyclage par exemple. Bonne journée.

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s