Vivre pleinement l’arrivée de son bébé

Me revoilà de retour après deux longs mois et l’arrivée de notre petite merveille, Valentin. On nous avait dit que ce serait un chamboulement et que plus jamais notre vie serait la même. Nous étions loin d’imaginer à quel point nous serions débordés et même dépassés.

Devenir parent, un véritablement chamboulement

Je souhaitais accueillir notre petit bébé de la meilleure façon, m’en occuper le plus précieusement. Mais je voulais aussi qu’il s’adapte à notre vie sans que l’on ait à modifier tout notre quotidien. Les premières semaines ont été beaucoup plus difficiles que ce à quoi je m’attendais. Avoir un bébé nous remplit de joie, on se souviendra longtemps de cette excitation le matin en se rappelant notre petit bonheur qui nous attend dans son berceau. En même temps, il y a eu des nuits difficiles où l’on se demandait combien de nuits blanches on aurait à enchaîner.

Devenir parent prend du temps.. Et c’est bien ce que nous apprenions. Alors que lorsque l’on est un couple sans enfant, on a beaucoup de temps à consacrer à soi-même (même si l’on a l’impression que non), dès lors qu’un bébé pointe le bout de son nez, la vie prend une autre tournure. Il faut apprendre à faire le don de soi.

Retrouver un rythme avec son bébé

Probablement que certains parents parviennent à maintenir leur routine. Mais il n’en était rien pour nous. Je ne m’étais pas préparée au fait de ne pas avoir le temps de prendre une simple douche ou un repas. Notre petit bout, qui a beaucoup de reflux (un RGO pour être précis) demandait alors toute notre attention et pour moi il n’était pas question de ne pas lui accorder.

Les semaines passant nous avons trouvé des petites astuces pour le poser et pouvoir l’allonger un peu plus, ce qui est difficile lorsque le bébé a des remontées acides. Nous avons trouvé notre petit rythme afin que chaque membre de la famille puisse enfin se reposer et retrouver un peu de temps pour soi.

Profiter des petits instants

L’une des choses que j’ai trouvée le plus frustrant quand notre bébé est arrivé est de devoir choisir entre une tâche qui me semblait pressante à effectuer et m’occuper de mon bébé. Comment peut-on choisir entre pendre le linge car on a que ce créneau et jouer avec notre nouveau né ? Mais voilà, à force d’y réfléchir et voyant semaine après semaine, notre petit bonheur changer à vitesse grand V, j’ai pris de la distance pour profiter davantage de petits moments.

Au lieu d’aspirer, je me suis dis que je le ferai un peu plus tard mais que je préférais passer du temps avec mon bébé, le faire sourire, lui lire une histoire ou encore jouer avec sa balle toute douce. Au lieu de préparer le repas, j’ai commandé un plat et j’ai préféré me reposer pour être en forme pour notre petit cœur. Et voilà comment tout doucement, j’ai opéré un changement dans ma tête. À quoi bon se focaliser autant sur le ménage de notre maison, si nous n’avons pas le temps d’y passer de bons moments. Aujourd’hui, je me sens plus sereine, je laisse de côté les tâches ménagères fastidieuses ou je trouve des astuces comme l’aspirateur robot sans me focaliser toute la journée dessus. J’ai remarqué que je n’avais plus cette liste de choses à faire constamment présente dans ma tête et qui tournait en boucle. Peut-être que devenir parent c’est aussi apprendre à se libérer l’esprit afin de se focaliser sur ce que l’on a de plus précieux : un nouveau petit être humain qui nous remplit de bonheur et à qui on a tout à apprendre.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.