Arles, authentique cité romaine

Quand nous arrivons à Arles, nous avons soudain l’impression d’avoir été transportés dans un décor du 18ème siècle avec ses petites rues toutes de pierre bâties, ses portes en bois d’origine et ses monuments encore intactes. Située dans le sud-est de la France aux portes de la Camargue, Arles n’est probablement pas la ville qui arriverait en premier sur notre liste de voyage et pourtant, cette authentique Cité romaine nous laisse sans voix. La richesse de son histoire et de son patrimoine culturel, les vestiges trouvés récemment dans le Rhône et la cuisine traditionnelle valent le détour. Petite découverte de la ville d’Arles et de l’âme de cette Cité. 

Arles rue des Arènes

La ville compte de nombreuses petites rues pleines de charme comme celles-ci. Tel un tableau à ciel ouvert, Arles nous offre une certaine quiétude. La ville poétique est en effet très paisible durant l’hiver bien qu’elle s’éveille de nouveau avec l’arrivée des touristes au printemps. Difficile de ne pas s’émerveiller en voyant les petits cafés, les commerçants, les restaurants et toutes ces façades fleuries.

Arles petites rues

Arles porte.pngSes volets colorés, ses portes si joliment décorées et uniques, Arles nous permet de flâner et de nous inspirer de cette cité. En déambulant dans la ville, vous découvrirez l’âme d’une ville d’art et d’histoire qui a plus de 2500 ans. L’architecture de la ville est remarquable datant de l’époque romaine avec le théâtre antique, les arènes et le cirque romain.

L’Arles antique

La cité a été classée Villes et Pays d’art et d’histoire et ses monuments romains sont inscrits sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO. Arles nous offre un voyage au temps de l’antiquité. Arles est idéalement située. Grâce au Rhône, elle est ouverte sur la Méditerranée mais aussi sur la Gaule et la Germanie. L’Arles antique connaît une activité commerciale d’une grande ampleur. Pour comprendre l’histoire d’Arles, il est intéressant d’aller visiter le musée de l’Arles antique qui retrace formidablement l’époque de l’Âge du Fer jusqu’à l’époque romaine.

Les arènes

Arles arènes face.JPG

L’amphithéâtre d’Arles est une création d’origine romaine qui apparaît au 1er siècle avant J.-C. Ce type de bâtiment en pierre se répand dans tout l’empire. Il est réservé aux jeux, on y représentait des combats de gladiateurs, des chasses ou même des combats navals. Il occupe le vingtième rang parmi les arènes du monde romain. Sa façade mesure 21 mètres de haut avec deux niveaux de soixante arcades en plein cintre. On accède aux gradins par les galeries circulaires. Le bâtiment peut accueillir 20 000 spectateurs.

Arènes Arles vue de coté.png

davLe buste de Jules César

Ce buste de Jules César a été découvert en 2008 dans le Rhône. C’est le plus vieux buste que l’on ait de Jules César ce qui en fait une découverte archéologique majeure. Le buste est typique des portraits réalistes réalisés à l’époque. Il s’agit d’un portrait reproduisant les traits d’un haut personnage, le souci du naturalisme et le travail effectué pour donner au portrait expressivité et profondeur permettent de penser que le sculpteur était un artiste de premier plan.

La beauté durant l’antiquité

Les femmes de l’antiquité savait également s’occuper d’elles et elles possédaient de curieux objets d’une beauté inégalée en comparaison avec les accessoires que nous retrouvons aujourd’hui. Exit le plastique, leurs épingles à cheveux, surmontées d’une perle bleue en verre, était en or comme ci-dessous à gauche ou sculptées en os comme à droite. Leurs boîtes à fards étaient en ivoire comme celle sur la photo du bas à gauche et leurs miroirs avec son couvercle en bronze et en étain comme la photo du milieu en haut. La vraie question est pourquoi ne possédons-nous plus de tels objets dans nos accessoires de beauté.

Arles antique beauté

Le chaland retrouvé dans le Rhône

dav

Le chaland gallo-romain découvert en 2004, naviguait sur le Rhône lors du premier siècle. Il aurait sombré brutalement vers le fond, sans que les marins n’aient eu le temps de récupérer leurs objets personnels. Le chaland a été extrait du Rhône et est maintenant présenté au public depuis 2013. Le chaland d’une longueur de 31 mètres transportait une cargaison de pierres de construction en calcaire. Son bois provient d’un sapin âgé de 300 ans au moment de la coupe. Pour le remonter, les spécialistes devront le découper en dix tronçons et il devra subir des traitements spécifique pour éviter que le bois se fissure à l’air libre. Les archéologues ont également retrouvé des milliers d’objets parmi les sédiments. Ils ont trouvé 4000 amphores, 816 lampes, 428 monnaies, des milliers de céramiques, des objets en verre et en bois.

L’hôtel Jules César, 5 étoiles

davCet hôtel, autrefois le couvent de Carmélites, a été rénové en 2014 par Christian Lacroix. L’endroit est pour le moins atypique avec des moulages de bustes de Jules César dans le lobby. La créativité s’est emparée de ce lieu et on y découvre de nombreux trompes l’oeil comme cette magnifique moquette impression carrelage.

Les chambres sont colorées, habillées de motifs et de matériaux de qualité qui en font un lieu unique. L’artiste a su préserver l’âme du lieu en lui donnant une touche d’art contemporain plutôt bien réussi. On retrouve des fresques design sur les murs, de nombreux motifs sur le sol.

 

Arles Hôtel Jules César.png

Des traces du 17ème siècle et de l’ancien monastère restent présentes comme cette cours intérieure et son jardin. Les couloirs autour de la cour intérieure dont les plafonds sont en forme d’arches est également très agréable pour se promener pendant l’hiver. L’hôtel, situé dans le centre d’Arles, est idéal pour un week-end pour se relaxer. L’hôtel offre également une piscine extérieure, un spa et un restaurant gastronomique.

Arles Hôtel Jules César cours intérieure.png

Restaurant La Gueule du Loup

Restaurant La gueule du loup.JPG

Situé Rue des Arènes, le restaurant La Gueule du Loup est une invitation à la cuisine française généreuse et saine à la fois. Dans une ambiance très chaleureuse, le chef propose des plats traditionnels revisités comme ci-dessous à gauche un tataki de taureau qui invite la forêt dans notre assiette avec les shitakes et autres champignons. A droite, la tagine à la dorade au safran citronnée est également un délice. Les plats sont dignes d’un grand restaurant, préparés avec des aliments frais et sains pour un prix raisonnable, la carte change tous les deux mois.

Plats La Gueule du Loup.png

La vie simple de Van Gogh

Café Van Gogh.JPGVan Gogh arrive à Arles le 20 février 1888 après deux années à Paris. Il devient de plus en plus connu à cette époque mais il décide de s’éloigner de la vie trépidante de la capitale. Le maître hollandais est également attirer par le soleil de la Provence afin de pouvoir travailler la lumière dans ses tableaux. Le peintre va réaliser à Arles plus de 300 oeuvres aujourd’hui considérées comme des oeuvres d’art du 19ème siècle. La simplicité de la vie qu’il recherche et la beauté des paysage font d’Arles une source d’inspiration idéale pour Van Gogh.

De nombreux petits cafés comme ci-dessus le café Van Gogh rendent hommage à Van Gogh. L’architecture des maisons d’Arles comprend également de nombreuses terrasses sur les toits comme celle-ci remplies l’été. La Fondation Vincent Van Gogh est également née à Arles en 2014. Plus de 1 000 m² d’espaces d’exposition sont répartis sur deux étages. La fondation se trouve au sein de l’Hôtel Léautaud de Donines et se consacre à mettre en lumière l’héritage artistique du peintre.

La fondation s’attache également à mettre en perspective les oeuvres plus contemporaines avec celle de Van Gogh et initie une réflexion sur les différentes oeuvres. Bouleversé par l’industrialisation et les révolutions qu’elle entraîne, le XIXe siècle s’interroge sur la modernité. L’homme place alors ses espoirs dans la nature, dans une campagne ou un passé idéalisé, ainsi que dans l’individu. Van Gogh très attaché à ces valeurs et à la simplicité de la vie va s’inspirer de cette réflexion et ses oeuvres dépeignent des vies paysannes, des gens simples ou la nature. Voilà un questionnement qui résonne également avec notre temps.

Fondation Van Gogh tableaux

Si vous avez un peu de temps devant vous, n’hésitez pas à visiter la Camargue, le Marais du Vigueirat, le Domaine de la Palissade. Vous pouvez également profiter de promenades à cheval en Camargue, faire du canoë sur le petit Rhône, visite des Alpilles ou la découverte d’une manade (élevage de taureaux).

Le coin lecture ♥ 

Monumental 2015-2, Arles Broché, 7 janvier 2016

Dossier-Arles

Secrets du Rhône, auteur Luc Long

Livre Secret du Rhône

Arles-Rhône 3

Livre Arles Rhône 3

 

Publicités

Un commentaire sur “Arles, authentique cité romaine

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.