En 2021, enfilez vos lunettes vertes

Et soudain le monde devint vert… c’est ce qu’il semble se passer en ce début 2021 ! Est-ce bien réel ou juste une impression ? En tout cas, la pandémie de Covid-19 semble avoir secoué la planète toute entière bien décidée à tourner la page. Alors que le projet de loi Climat né de la Convention Citoyenne est présenté cette semaine, les citoyens ont compris qu’il fallait opter pour le changement et n’hésitent plus à faire entendre leur voix avec leur carte bleue !

Des mastodontes changent de cap

C’est tout d’abord le cas de grandes entreprises qui virent au vert et décident, certes suite à de prochaines lois environnementales, d’opérer certains changements. C’est le cas de Total qui vient de devenir TotalEnergies afin de mieux refléter sa stratégie multi-énergies se tournant vers les énergies renouvelables. Le pétrole qui a fait la fortune de cette entreprise ne comptera plus que pour un tiers de son chiffre d’affaires en 2030.

Le Happy Meal vous connaissez ? C’est le menu enfant de McDonald’s qui a longtemps offert un cadeau en plastique. Toutefois, McDonald’s a décidé de ne plus ajouter de figurines en plastique dans ses menus. L’entreprise anticipe la loi qui va interdire les jouets en plastique dans les menus enfants d’ici à 2022. Les figurines seront remplacées par des coloriages, des livres ou encore des figurines en carton. Cela devrait permettre d’économiser environ 3.000 tonnes de plastique par an selon McDonald’s.

Plus écolo en 2021 ?

Alors que de mon côté, j’essaie (tant bien que mal) d’adopter le mode de vie zéro déchet, de nombreux changements pour la planète ont lieu en 2021. Depuis le 1er janvier 2021, il n’est plus possible pour les entreprises de proposer des pailles, couverts, touillettes, couvercles de boissons ou boîtes à sandwich en plastique. L’idée est d’atteindre le zéro plastique jetable d’ici 2040 ! Autre changement, les produits comme les lave-linge, téléviseurs, ordinateurs portables et smartphones devront mentionner un indice de réparabilité.

Concernant le recyclage, les activités polluantes seront davantage taxées et dès 2025 la mise en décharge sera plus coûteuse que le recyclage. Un nouvel indice de qualité de l’air est également entré en vigueur depuis le début janvier. Cet indice est plus représentatif de l’état de la qualité de l’air. Enfin, en décembre 2021, les enseignes et distributeurs n’auront plus le droit de détruire leurs invendus.

Le coronavirus nous fait-il vivre un tournant ?

Durant l’année 2020, on a pu réfléchir aux origines de l’épidémie. Pour certains experts, nul doute que le changement climatique ne fera que nous exposer à de nouvelles potentielles pandémies. Avant l’épidémie, certains grands changements semblaient complètement impossibles. Et pourtant, en quelques mois, tout a changé. Les moyens de transport, le télétravail, le retour au bio et au local, des investissements colossaux dans la transition énergétique…

Espérons que cette crise puisse être un tournant et peut-être l’opportunité de repenser le modèle économique actuel. La pandémie fait également suite à d’autres événements climatiques extrêmes qui ont choqué le monde entier, rappelons-nous des feux de forêts en Australie ou en Californie. Plus que jamais, c’est le moment de tout mettre en œuvre pour limiter le réchauffement climatique mais aussi protéger les futures générations afin qu’elles puissent tout comme nous profiter de notre belle planète.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.