Quelle sélection de livres pour janvier ?

L’année 2021 commence tout juste et vous avez peut-être envie de vous remettre à lire cette année. Le temps est idéal pour se blottir dans son sofa et prendre un bon livre avec une tasse de thé. Voici quelques idées de lecture pour occuper vos soirées d’hiver mais surtout vous faire du bien.

L’énigme de la chambre 622

Ce roman policier de Joël Dicker a déjà connu un grand succès en 2020 mais si vous ne l’avez pas encore lu, mettez la main dessus au plus vite. L’histoire se déroule au Palace de Verbier dans les Alpes suisses où un meurtre a été commis. Mais l’enquête ne débouchera jamais sur le meurtrier et personne ne sera arrêté.

Ce n’est que plusieurs années plus tard en 2018 qu’un romancier passant ses vacances à l’hôtel a réservé la chambre 621-bis, la chambre 622 étant inexistante. C’est alors que Scarlett, séjournant dans la chambre voisine va encourager le romancier à écrire sur ce fait étranger de la chambre manquante de l’hôtel. Ils découvriront alors qu’un crime a en réalité été commis dans la chambre 622. L’écrivain va donc se lancer dans une aventure avec Scarlett pour résoudre l’énigme pour retrouver le meurtrier.

« – Comment trouvez-vous l’idée de vos romans ? me demanda-t-elle.

Je pris un instant de réflexion avant de répondre :

– Les gens considèrent souvent que l’écriture d’un roman commence avant tout par une envie : celle d’écrire. Une envie qui vous prend et que rien ne peut empêcher, une envie qui vous détourne de tout. Ce désir perpétuel d’écrire, j’appelle ça la maladie des écrivains. Vous pouvez avoir la meilleure des intrigues de roman, si vous n’avez pas envie de l’écrire, vous n’en ferez rien. »

La vie est un roman

La vie est un roman de Guillaume Musso est un autre succès de 2020 qui mérite d’être lu. C’est l’histoire de Flora Conway, un écrivain renommé. Sa fille de trois ans, Carry, a disparu alors qu’elle se trouvait dans leur appartement à Brooklyn. Aucune caméra n’indique ce qui a pu se passer et l’enquête de police n’a rien donné. De l’autre côté de l’Atlantique, un homme, également écrivain, vit reclus dans une maison non entretenue. Il connaît la vérité et Flora va chercher à le retrouver.

« La réalité … la fiction … toute ma vie j’avais trouvé la frontière très incertaine entre les deux. Rien n’est plus proche du vrai que le faux. Et personne ne se trompe plus que ceux qui s’imaginent ne vivre que dans la réalité, car à partir du moment où les hommes considèrent certaines situations comme réelles, elles deviennent réelles dans leurs conséquences. »

L’anomalie

Ce roman fantastique, prix Goncourt 2020, relate l’histoire de Lucie et André, un couple français, prêts à se séparer qui se retrouve en mars 2021 à bord d’un vol qui connaît des turbulences. Ce dernier doit atterrit à New York et compte un tueur à gages du nom de Blake.

D’autres passagers comme l’avocate américaine Joanna, l’écrivain Victor Miesel ou encore Slimboy, un chanteur nigérian. Le roman virtuose va alors jouer avec l’imagination du lecteur mettant en scène ces voyageurs qui vont devoir vivre avec leur double.

« De ma vie, je n’ai pas fait un geste. Je sais que de tout temps ce sont les gestes qui m’ont fabriqué, qu’aucun mouvement ne s’est accompli sous mon contrôle. Mon corps s’est contenté de s’animer entre des lignes que je n’ai pas tracées. »

Le bazar du zèbre à pois

Vous avez peut-être et même probablement déjà lu le succès de Raphaëlle Giordano Ta deuxième vie commence quand tu comprends que tu n’en as qu’une ? Ici l’auteure nous revient avec un nouveau roman poétique Le Bazar du zèbre à pois. L’idée de ce livre est de nous insuffler comment oser être soi-même à travers divers personnages hauts en couleur. Il y a d’abord Basile, un inventeur au talent fou, puis Arthur, l’adolescent rebelle et Louise, directrice de l’association Civilissime.

Tous veulent se libérer de leurs peurs et vivre pleinement. Voilà un beau roman inspirant pour bien débuter l’année 2021 tout en douceur !

« Je m’appelle Basile. J’ai commencé ma vie en montrant ma lune. Est-ce pour cela que j’ai toujours eu l’impression de venir d’une autre planète ? Après quarante-deux ans d’existence, je crois savoir mieux, aujourd’hui, de quel bois je suis fait. Certainement plus un bois de Geppetto que de meuble Ikea. »

Le dernier enfant

C’est aujourd’hui que sort en librairie Le dernier enfant de Philippe Besson. Ce roman tout en sobriété et déchirant met en lumière les moments où une mère voit son dernier enfant quitter le nid. C’est l’histoire d’un matin où Théo déménage. Un bouleversement pour Anne-Marie, sa mère, qui le voit partir et qui s’y était pourtant préparée. Une ode au temps qui passe…

« « Maman, faut couper le cordon, tu sais »

Ah non, pas ça, pensa-t-elle. Pas cette expression toute faite qu’on lui serine. Chaque fois, elle a envie de répliquer : un, il a été coupé le cordon, deux, pas par moi et on s’étonne après. Pourtant, elle ne balance jamais cette réplique. Les gens lui objecteraient qu’elle n’a rien compris, qu’il s’agirait d’une métaphore. Comme si elle ignorait ce que c’était une métaphore ! Et sa réponse à elle, elle ne serait pas métaphorique par hasard ? Elle dit : « oui, oui, je sais ». »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.