Vestiaire Collective: les vêtements de luxe de seconde main

L’idée leur est venue d’un dressing qui débordait… Les fondateurs de Vestiaire Collective ont ainsi voulu remédier au problème en recyclant les vêtements, accessoires et bijoux non utilisés dans nos placards. Aujourd’hui, le site compte plusieurs millions d’abonnés dans le monde et propose aux particuliers d’acheter et de vendre des vêtements haut-de-gamme d’occasion. Une idée géniale pour trouver son style, gagner de l’argent et pour une approche plus durable de la mode.

Vestiaire Collective, une start-up française

Née en 2009, la start-up française Vestiaire Collective a créé un dépôt-vente en ligne dédié aux vêtements de luxe. Vestiaire Collective met ainsi en relation acheteurs et vendeurs afin de remettre des vêtements de luxe et vintage sur le marché et prolonger leur durée de vie. Le site est une façon très simple pour se défaire de ses vêtements sans avoir à assister à un vide-dressing. Vestiaire Collective met également un point d’honneur à expertiser chaque pièce avant d’être envoyé à l’acheteur. 

« La mode d’occasion va devenir un marché plus important que le luxe d’ici 2022 ».

Vestiaire Collective s’est positionné au fil des années comme un véritable acteur du marché de la mode et des tendances utilisé par Kate Moss et Kim Kardashian. Le leader de la mode et du luxe d’occasion authentifiés compte près de 8 millions d’abonnés. Vestiaire Collective est aujourd’hui présent dans 57 pays, principalement en Europe, aux Etats-Unis, en Asie et en Australie. Ce sont plus de 25 000 nouveaux articles que le dépôt-vente reçoit chaque semaine. 

Comment ça marche?

  • Pour commencer à vendre, il suffit de créer un profil sur le site www.vestiairecollective.com et de cliquer sur « vendre un article » afin d’y ajouter la photo et la description de ses vêtements haut de gamme. Vous pouvez également mettre en vente des vêtements plus courants venant de marques telles que Zara, Ugg ou Comptoir des Cotonniers.
  • Une fois que l’article trouve preneur, il faut l’envoyer aux experts de Vestiaire Collective qui contrôleront le vêtement ou l’accessoire pour l’authentifier avant de l’envoyer cette fois à l’acheteur en bonne condition.
  • Vestiaire Collective sécurise ensuite le paiement et valide la transaction une fois que le produit a été envoyé à son nouveau propriétaire. Le vendeur reçoit alors jusqu’à 80% du prix de vente.

Vestiaire Collective propose également un service de conciergerie permettant de vendre vos vêtements d’occasion à votre place. Vous pouvez ainsi simplement envoyer les vêtements que vous souhaitez vendre à l’équipe de Vestiaire Collective qui s’occupera de rédiger les annonces et de prendre les photos en l’échange d’une commission.

De belles pièces à petit budget

Les consommateurs de seconde main ne font que croître depuis ces dix dernières années. Ils voient les nombreux avantages de l’achat de seconde main, pouvant ainsi posséder des vêtements de luxe et de qualité très peu portés à prix cassés. En 2012, 11% de ce qu’il y avait dans leurs placards étaient de seconde main. En 2017, ce pourcentage est passé à près de 25%. Au cours des quatre prochaines années, ce nombre devrait atteindre 40%. L’industrie de l’occasion est en train de devenir l’un des segments de consommation les plus importants. L’idée d’une garde-robe changeante et éphémère est de plus en plus adoptée.

Acheter de seconde main fait également du bien à notre porte-monnaie. Même si certaines pièces de mode peuvent être vendues chères selon les vendeurs, il est possible de faire de très bonnes affaires sur le site en comparaison à l’achat de vêtements neufs.

Vous pouvez par exemple trouver une mini robe Fendi noir à 64 euros au lieu de 163 euros et obtenir ainsi une réduction de plus de 50% par rapport au prix neuf. De même pour un jean droit Paige, le prix est proposé à 52 euros au lieu de 93 euros ce qui représente une réduction de 40% environ. Des sandales Valentino en cuir rose sont vendues à 90 euros au lieu de 450 euros au prix neuf.

Vendre les vêtements que l’on ne porte pas

On a tous dans notre penderie des vêtements et des accessoires que nous ne portons pas ou plus. Certains peuvent même valoir beaucoup : une chemise Burberry, un pull Ralph Lauren, un sac Gucci, des lunettes Chanel ou une robe Diane Von Furstenberg. S’en débarrasser permet de faire de la place dans nos armoires pour y voir plus clair. Les gains récoltés peuvent ensuite servir à acheter des vêtements dont vous avez besoin. Acheter et vendre des vêtements d’occasion, c’est aussi un geste écologique tout simple pour consommer malin.

Voici quelques astuces pour vendre vos vêtements sur Vestiaire Collective :

Prendre de jolies photos. Les acheteurs ne peuvent pas voir le vêtement et toucher la matière comme dans une boutique alors les photos sont le seul outil pour déclencher l’achat. Il est important de prendre le temps de faire de jolies photos des vêtements que vous souhaitez vendre. Pour cela, prenez vos photos dans la journée dans un endroit assez lumineux afin de voir au mieux la couleur du vêtement. Veillez à ce que la photo soit bien nette et prenez différents angles pour que l’on puisse voir les détails du vêtement et se rendre compte de son aspect.

Vendre des vêtements en bon état. Cela paraît évident, toutefois il est important de mettre un article en vente uniquement s’il peut encore être porté. Cela ne sert à rien de cacher un défaut dans la description ou de prendre des photos qui ne reflètent pas l’état véritable du vêtement. Les vêtements envoyés doivent également être propres. Les vêtements mis en ligne sur le site Vestiaire Collective sont modérés par une équipe.

Etablir un prix honnête. Avant de mettre en vente vos articles, recherchez son prix d’achat. Vous pouvez réduire ce prix de 50% environ si le vêtement est en bon état mais a été porté, réduisez le prix de 30% si le vêtement est en excellent état et qu’il a été très peu porté ou pas du tout. Demandez-vous également si vous mettriez ce prix pour acheter le vêtement en question.

Bien décrire le vêtement dans l’annonce. Tout comme les photos, la description du produit est très importante pour déclencher l’achat. C’est probablement ce que l’acheteur regardera après les photos. Il faut donc pouvoir décrire le vêtement le plus précisément possible en incluant la taille, la matière et les caractéristiques: manches longues, col en V ou poches sur le côté. Les descriptions les plus complètes sont souvent très appréciées par les acheteurs.

Alors, quel avenir pour les vêtements de seconde main?

Les consommateurs sont de plus en plus informés sur les effets néfastes de la fast-fashion sur l’environnement. L’industrie textile est d’ailleurs la deuxième industrie la plus polluante dans le monde après le pétrole. Les vêtements représentent chaque année 53 millions de tonnes de déchets. 

Dans le même temps, le marché vestimentaire de seconde main connaît un grand succès. Vestiaire Collective encourage cette approche de la mode durable pour que les particuliers puisse acheter, vendre et échanger des vêtements d’occasion et réduire les habitudes de consommation jetable. 

« L’avenir de la mode est circulaire. Ce qui est durable est peut-être de porter de vieux vêtements et de les recycler ».

Le marché de la revente crée un cycle de vie prolongé pour les vêtements et favorise une mode responsable. Si les consommateurs n’achètent plus aussi souvent des vêtements neufs, cela peut largement contribuer à réduire l’effet de l’industrie textile sur la planète.

La technologie est également en train de changer l’achat de vêtements de seconde main. Les moteurs de recherche, les médias sociaux et la publicité en ligne ont étendu la portée de ce qui était auparavant résumé à des événements locaux. Les Smartphones permettent aux consommateurs de photographier, d’emballer et d’envoyer leurs vêtements dont ils n’ont plus besoin en un clin d’oeil et de suivre leurs trajets tout au long du processus. Revendre ses vêtements ou ses accessoires est devenu un jeu d’enfant!

Il y a également un changement des mentalités qui incitent les consommateurs à se tourner vers les produits d’occasion. On peut noter que 27% des consommateurs de seconde main sont motivés à acheter pour des raisons environnementales. Pour les consommateurs de la génération Z (nés après 1995), ce nombre est de 35%. Les vêtements d’occasion sont plus écologiques que les vêtements neufs. C’est la définition même du recyclage et cela plaît particulièrement aux consommateurs du millénaire.  L’occasion est devenu « vintage ». Cela est aujourd’hui très tendance et résonne désormais avec l’authenticité du produit.

Retrouvez également notre article Miculi Bio, de jolis vêtements éco-responsables et confortables. Nous restons fermement convaincus que la mode ne doit être ni rapide ni jetable. Porter de jolis vêtements tout en étant éco-responsables, c’est ce que propose la marque de vêtements Miculi bio. La marque s’attèle à proposer des vêtements éthiques avec des fibres textiles écologiques qui durent. En se concentrant sur la qualité plutôt que sur la quantité et en proposant des pièces intemporelles, Miculi bio offre une collection pour petits et grands pouvant être portée toute l’année.

Retrouvez nos articles sur le même thème dans la catégorie Lifestyle afin de découvrir d’autres façons de vivre.

N’hésitez pas à nous dire dans les commentaires si vous achetez ou vendez des vêtements de seconde main. 

Publicités

Un commentaire sur “Vestiaire Collective: les vêtements de luxe de seconde main

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.