Cup menstruelle : faut-il l’adopter?

La cup menstruelle, cette alternative écologique aux tampons et aux serviettes suscite beaucoup d’enthousiasme. Cette cup réutilisable en forme de cloche se déploie dans le vagin pour bloquer le flux menstruel. Aussi efficace que les serviettes hygiéniques et les tampons, elle est également beaucoup moins coûteuse. 

Les cups menstruelles sont encore peu connues des femmes. Pourtant, elles sont  sûres et aussi efficaces que les serviettes hygiéniques et les tampons durant les règles.

les-cups-menstruelles-regles-serviettes-et-les-tampons

Comment ça marche?

La petite cup flexible est en silicone ou en caoutchouc latex. Au lieu d’absorber votre flux, comme un tampon ou un tampon, elle le récupère. Juste avant le début de vos règles, vous devrez plier cette cup menstruelle  et l’insérer comme un tampon sans applicateur. Utilisée correctement, vous ne devriez pas le sentir. C’est comme si vous mettiez un diaphragme ou un anneau contraceptif.

Une fois insérées, les cups menstruelles doivent s’ouvrir. Vous aurez peut-être à la faire légèrement pivoter. Elle doit reposer contre les parois du vagin. Cette cup menstruelle va collecter les fluides tel un seau. Le sang coule alors simplement dans cette cup pour éviter les fuites.

Certains types sont jetables, mais la plupart sont réutilisables. Pour enlever votre cup, vous devrez tirer sur la tige qui dépasse et pincer la base pour libérer de l’air. Ensuite, il suffit de la vider et de la laver à l’eau savonneuse. À la fin de votre cycle, vous pouvez stériliser votre cup menstruelle avec de l’eau bouillante.

Les avantages de la cup menstruelle

  • La cup menstruelle est écologique et une bonne option zéro déchet. Chaque année, plus de 12 milliards de serviettes hygiéniques et 7 milliards de tampons sont jetés dans des décharges. Chaque femme utilise environ 16 000 serviettes ou tampons au cours de sa vie. Ces produits mettent des années et des années à se décomposer. La plupart contiennent également du plastique, ce qui n’est pas bon pour les humains, mais aussi pour l’environnement. 
  • La plupart des options d’hygiène féminine, comme les serviettes et les tampons, contiennent des produits chimiques et des pesticides nocifs. Ces substances toxiques aux effets cancérogènes ou perturbateurs endocriniens sont particulièrement problématiques. Avec une utilisation par mois, l’exposition aux produits chimiques s’accumule! Il existe également des problèmes de santé tels que le syndrome de choc toxique (TSS) provoqué par les tampons et tout produit absorbant.
  • La cup menstruelle est également peu coûteuse. Une cup réutilisable coûte entre 20 et 30 euros peut durer jusqu’à 10 ans. Cela signifie de nombreuses économies réalisées en remplaçant les tampons par la cup.
  • Vous pouvez la laisser pendant 12 heures. Les tampons doivent être changés toutes les 4 à 8 heures, selon votre flux. Mais les cups pouvant rester plus longtemps, sont donc de bonnes protection pendant la nuit. Et une fois que vous l’avez insérée, il n’est plus nécessaire de porter une serviette de protection.
  • Elle récupère davantage de fluides. Une cup menstruelle peut contenir entre 10 et 30 ml de fluides, soit environ le double de la quantité d’un tampon ou d’un tampon super-absorbant. Vous gagnez en confort lors des journées où le flux est plus intense. Il y a moins d’odeur. Le sang peut commencer à sentir quand il est exposé à l’air. Mais votre cup forme un sceau hermétique.

cup menstruelle.jpeg

Les inconvénients de la cup menstruelle

  • Il peut être difficile de trouver le bon ajustement. Les cups sont de tailles différentes selon votre âge, votre flux et si vous avez eu un enfant. Néanmoins, il peut être difficile de trouver l’ajustement parfait, surtout si vous avez un utérus incliné ou un bas col de l’utérus. Vous devrez peut-être faire des essais avec différentes cups, et vous pourriez avoir des fuites entre temps.
  • Retirer la cup peut devenir salissant. Même s’il est facile de l’insérer, la retirer est plus délicat. En position assise ou accroupie, vous devez utiliser les muscles du plancher pelvien pour pousser la cup vers le bas. Il vous faudra saisir la tige et pincer la base pour plier la cloche. Vous devrez ensuite légèrement incliner la cup pour l’empêcher de déborder.
  • Et si vous êtes à l’extérieur, gardez à l’esprit que vous devrez laver la  cup à un moment. S’il n’y a pas de lavabo dans les toilettes, cela peut être problématique. Le mieux reste d’apporter une bouteille d’eau avec vous, de la rincer puis de l’essuyer avec du papier toilette.
  • La cup menstruelle peut interférer avec un stérilet. Certains fabricants ne recommandent pas l’utilisation d’une cup menstruel si un dispositif intra-utérin est inséré. La cup risque, en effet, de tirer sur la ficelle ou de la déplacer.

Retrouvez également nos articles sur le même thème dans la catégorie Santé afin de vous accompagner et de vous aider au quotidien.

N’hésitez pas à nous dire dans les commentaires ce que vous pensez de la cup menstruelle.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.