Changer de vie, osez l’aventure

Nous sommes nombreux à aspirer changer de vie. Alors que nous ne nous épanouissons plus dans le métro, boulot, dodo, nous souhaitons faire autre chose et donner du sens à notre existence. Qui n’a jamais rêvé d’une envie d’ailleurs ou de tout simplement trouver sa place? Nous avons parfois l’impression de voir notre vie passer sans pouvoir rien y changer. Pourtant, nous pouvons décider de changer de vie et réussir le pari.

Sortir de son quotidien 

Coincé de 9h à 19h à votre bureau derrière un écran au milieu d’un open space, vous rêvez peut-être d’évasion. Entre stress, liste d’emails à n’en plus finir et fatigue, nous nous demandons parfois pourquoi passer sa vie ainsi. Nous sommes amenés à gérer une masse d’informations conséquentes en peu de temps et avons sans cesse le sentiment d’être dépassés par le travail même si nous faisons de notre mieux. Il est difficile de se dire que l’on va continuer de la même façon pendant les trente prochaines années avec en prime peu ou pas de reconnaissance et de moins en moins d’envie. Si vous aussi vous avez le coup de blues du dimanche soir car vous angoissez d’être de nouveau lundi et que cela vous pèse de plus en plus, alors il est temps de réagir.

changer de vie sortir de son quotidien

Les semaines s’enchaînent très vite, et on en arrive parfois à n’attendre que le week-end.  On sait au fond qu’il faudrait se poser pour réfléchir à ces ressentis et ces questionnements. Et puis, arrivent les peurs auxquelles nous sommes vite confrontées. Conscient des risques, des factures qui tombent, des engagements que l’on a pris, on repousse l’idée de changer de métier et l’idée latente d’une nouvelle vie s’éloigne de nouveau. Risquer de perdre tout ce que l’on a déjà et de ne plus avoir cette vie stable est difficile. En étant salarié, il est vrai que nous avons peu de soucis matériels avec un salaire qui tombe chaque mois et de nombreux avantages. Dans le même temps, continuer ainsi n’est pas sain et pourrait nous mener à la dépression ou au burn-out.

Nos peurs se manifestent ainsi et nous nous demandons: est-ce vraiment bien sérieux et censé? Il y a aussi le regard des autres, que penseraient-ils de cette décision? Notre entourage tente parfois de nous dissuader. Est-ce qu’ils vont me trouver complètement à côté de la plaque ou irresponsable? Non, peut-être qu’il vaut mieux continuer cette vie qui ne me convient pas mais j’éviterai le quand dira-t-on.. Et puis, il y a cette fierté, celle vis-à-vis de nos parents qui ont payé nos études, celle d’expliquer son poste à ses amis, celle d’avoir une position dans la société même si au fond nos titres n’ont plus toujours de sens. Enfin, nous avons parfois obtenu un salaire élevé auquel nous n’aurions peut-être pas aspirés étant plus jeune. En changeant de vie, nous nous questionnons, vais-je balayer ce que j’ai mis des années à construire?

Malgré tous ces freins, nous rêvons à cette vie, peut être plus difficile, mais qui nous rendrait pleinement heureux. Ainsi, réfléchissez tout de même à ce projet de vie et ayez confiance en votre intime conviction. Que souhaitez-vous au plus profond de vous-même? Accordez-vous une petite pause pour y penser un instant. Au contraire, vous pourriez utiliser vos peurs pour vous stimuler et avancer.

Le leurre de la liberté moderne

Nos vies modernes, censées nous libérer de certaines labeurs, nous permettent sans aucun doute d’accéder au confort, aux technologies et à un certain luxe. Toutefois, elles imposent aussi des cadences et un rythme effréné difficile à suivre. Les outils de communications, ayant pour but de nous faire gagner du temps et ainsi de nous libérer, sont devenus le moyen de nous aliéner davantage au travail nous contraignant à être accessibles à n’importe quel moment de la journée et n’importe où. « Et pourtant, les battements de notre coeur, le rythme de notre respiration ou de notre circulation sanguine nous rappellent sans cesse que nous sommes reliés à une horloge cosmique, et non aux bielles de nos moteurs à explosion » comme l’écrit Pierre Rabhi dans son livre Vers la sobriété heureuse.

changer de vie liberté

Dans beaucoup de métiers actuels: chef de projet, data scientist ou trader dans la finance, nous sommes presque devenus d’uniques créateurs de flux d’informations continus. Le manque de concret des projets sur lesquels nous travaillons et dont nous voyons rarement l’aboutissement est souvent déroutant. Dans les grandes entreprises, il y a véritablement ce sentiment de n’être qu’un infime maillon dans une chaîne.

Pour la plupart, pour compenser notre désarroi dans lequel nous nous trouvons et comme pour trouver une satisfaction à cette vie que nous menons, nous nous tournons vers la consommation. Une frénésie matérialiste qui nous donne l’illusion de reprendre ainsi le contrôle sur un pan de notre vie. Loin de nos besoins vitaux, cette consommation immodérée nous permet de nous distraire un instant et de nous évader de nos problèmes. Toutefois, en s’arrêtant un moment sur ces actes d’achats et en les questionnant, on peut parfois s’apercevoir et prendre conscience de ce qui nous effraie. Ainsi, en pleine tendance du minimalisme, sommes-nous réellement satisfaits et heureux une fois que nous possédons ces nouveaux objets?

Certains ont tout changer 

Comment faire pour reprendre le contrôle et profiter de chaque instant de cette vie précieuse? Profiter d’une vie dans laquelle on ne regardera pas son portable tous les quarts d’heure en se disant que la journée est interminable. Une vie dans laquelle, on ne se tordra pas le ventre avant d’aller dans une réunion trop stressante. Une vie dans laquelle on ne subira plus de pressions qui parfois nous causent ces maux de tête insoutenables et ces points dans la poitrine.

Certains étaient chef de pub, trader dans la finance, ingénieur ou comptable, et ils ont tout quitté. Pour eux, leur travail était devenu vide de sens et manquait de concret. D’autres ont eu le déclic après un événement déclencheur qui a bouleversé leur vie: un attentat ou une personne proche décédée. Ils ont réalisé qu’ils n’étaient pas à leur place et que la vie pouvait s’arrêter à tout instant.  Ils ont pris le risque de stopper une carrière toute tracée et de revenir à des revenus modestes pour une vie meilleure.

changer de vie expatrier

Un tour du monde

Audrey et de Sébastien se sont donnés le défi d’avoir plus de liberté en quittant leur vie au Canada. Nous pouvons suivre leurs aventures sur leur chaîne Family Coste qui leur permet également de générer un petit revenu. Ils ont tout vendu pour faire le tour du monde et vivre dans une caravane. Ils nous racontent leur quotidien avec leurs deux enfants dans leurs vlogs. Au cours de leurs voyages, ils vont vivre des moments inoubliables en famille et aussi rencontrer quelques embûches. Cette nouvelle aventure est-elle à la hauteur de leurs attentes? N’hésitez pas à aller voir leur chaîne pour en savoir plus!

Il y a plus d’un an, Juliana et Mark ont également tout laissé derrière eux à Toronto pour partir voyager. Ils ont vendu tous leurs biens. Pour eux, le matérialisme n’avait que peu de sens car nous possédons des objets que pour un temps seulement et nous finissons par louer tout ce que nous possédons. Pour eux, il y avait plus que les week-ends, Noël ou les vacances d’été pour profiter de leur vie. Chaque année se répétait jusqu’à ce qu’ils arrivent à leur anniversaire, où ils prenaient un an de plus et se demandaient ce qu’ils allaient laisser derrière eux. Pour Mark, il a passé des années à être quelqu’un qu’il était supposé être mais qui n’était pas profondément lui-même. Aujourd’hui, il a décidé de ne plus s’occuper des apparences et de vivre pleinement afin de suivre ses rêves.

Ils ont passé trop de temps à s’accrocher aux objets et à leur donner trop d’importance mais ils ont compris aujourd’hui, qu’une partie importante de la vie était de lâcher-prise.

Juliana et Mark ont choisi la liberté et de se consacrer au yoga et à la méditation. Juliana est maintenant professeur de yoga et Mark filme ces sessions de yoga dans des endroits époustouflants afin de les mettre à disposition sur YouTube. Leur vie, au quotidien est maintenant en adéquation avec leurs aspirations, leur personnalité et leurs valeurs.

Au plus près de la nature

Retrouver la nature, l’authenticité, travailler la terre et s’éloigner du béton, des RER en retards a plus de sens pour beaucoup. Les cadres ont besoin de changement et n’hésitent plus à tout plaquer. Alors que la génération précédente ne se posait pas la question et allait volontiers travailler dans les bureaux plutôt que de faire un travail manuel, revenir aux traditions millénaires semble tenter beaucoup de trentenaires. Certains étaient ingénieurs, informaticiens ou comptables et ont eu besoin de retrouver leurs sources. Retrouvez également notre article slow living, l’éloge de la lenteur à ce sujet.

changer de vie ferme

Beaucoup de citadins décident de tout quitter pour vivre au grand air. Ils vont devenir maraîcher bio, agriculteurs, ou éleveurs. Ils ont bouleversé leur quotidien pour se rapprocher de la terre. L’exode urbain est aujourd’hui en pleine expansion. Les citadins veulent fuir le stress, la pollution, le rythme effréné des grandes agglomérations et la surpopulation. Leur motivation, travailler en plein air, afin de redémarrer une nouvelle vie. Certains quittent une situation très confortable pour vivre de leur passion. Est-ce que ce retour à la terre a plus de sens? L’utilité des tâches que nous effectuons dans les grandes entreprises peuvent sembler floues aujourd’hui. Dans la nature, au moins, nous savons ce que nous produisons et pourquoi.

Guy et sa femme ont créé la Ferme d’autrefois afin d’atteindre l’indépendance alimentaire grâce à la permaculture, une technique de culture alternative avec une terre alimentée d’éléments naturels et qui se régénère seule. Guy travaillait auparavant dans un bureau d’étude à la SNCF. La ferme est autonome, ils sont parvenus à une autosuffisance énergétique également avec des panneaux solaires. Chèvres, lapins, poules et abeilles vivent à la ferme.

Travailler à son rythme, avec une pression différente, réhumaniser ce que l’on fait, pouvoir poser ses valeurs et son éthique, ne plus avoir de management, autant d’avantages qui encouragent les jeunes générations à changer de vie. Partager plus de temps en famille, être plus proche de son lieu de travail pour limiter son temps de trajet et organiser son temps de travail plus librement séduisent de plus en plus. La qualité de vie, le cadre, la liberté et l’indépendance n’ont pas de prix.

Vivre autrement

Certains veulent embrasser le minimalisme et vivre autrement. Grâce à la tiny house, ils ont pu changer de vie. Nées aux Etats-Unis après la crise de 2008, ces petites maisons arrivent peu à peu en France. Elles ne font pas plus de 20 mètres carrés mais elles sont installées sur une remorque ce qui permet de les déplacer au gré de vos voyages. Sam, s’est installée à Vancouver avec sa tinyhouse. Souhaitant travailler dans un secteur à but non-lucratif, Sam savait que ses revenus seraient très modestes. Ainsi, pour ne pas s’endetter, elle a décidé de vivre dans une tiny house. Elle peut ainsi vivre en adéquation avec ses valeurs de façon écologique, dans la ville et également près de sa famille tout en étant autonome. Voici une autre manière de changer de vie et d’avoir un mode de vie plus minimaliste tout en profitant davantage.

A l’intérieur, vous retrouverez tout le confort d’un appartement avec une salle à manger, une salle de bain avec toilette, un couchage et une petite cuisine. Mobile et peu coûteuse, la tiny house est un bon compromis pour ceux qui souhaitent voir le monde sans se ruiner. Ce serait aussi un remède à la flambée des prix de l’immobilier alors que nous faisons que travailler afin de tout juste pouvoir devenir propriétaire. Ils sont nombreux à nous raconter leur aventure sur YouTube. Ils ont tout abandonné pour vivre plus simplement mais aussi plus librement. Moins de frais, moins de consommation mais plus de temps libre et de découvertes.

S’expatrier pour de bon

changer de vie s'expatrier

D’autres ont des envies d’ailleurs. Ils vont aller s’installer à Singapour, au Brésil ou au Canada pour refaire leur vie. Dans ces pays, ils vont également mettre en avant les savoirs faire français, devenir boulanger artisans, restaurateur ou hôtelier. C’est souvent après avoir eu le déclic pendant les vacances qu’ils franchissent le pas. Les paysages, la culture, le climat, le dépaysement total vont les séduire et ils vont tenter l’aventure à l’étranger.

Voyager c’est aussi apprendre une autre langue, une nouvelle culture, s’ouvrir au monde, remettre en question son éducation et les pratiques courantes et voir comment cela se passe à l’autre bout du monde. Quel enrichissement, nous recevons en échange une satisfaction, un sentiment de plénitude et d’accomplissement.

Que vous ayez 30, 40 ou 50 ans, il n’est jamais trop tard pour changer de vie. Si vous ne vous sentez pas heureux, suivez votre voie dans laquelle vous servirez vos aspirations et votre raison d’être. Retrouvez notre article apprenez à écouter votre intuition à ce sujet.

• 💃 Destaque: @mahvieiraboschi 📍Local: Tivoli – Itália #️⃣Hashtag: #brasileiraspelomundo 🔎 Selecionado por: @blogdiariodepolly ••••••••••••••••••••••••••••• 🏆 Parabenizamos a artista em destaque e convidamos vocês a visitar a sua linda galeria ••••••••••••••••••••••••••••• 👉 Para terem a chance de receber destaque sigam @brasileiras.pelo.mundo e usem a #brasileiraspelomundo em suas fotos tiradas no exterior ••••••••••••••••••••••••••••• 🌎 O BPM é o ponto de encontro virtual da mulher brasileira no exterior, com posts diários sobre diversos assuntos #instatravel #travel #turismo #viagem #destinos #worldplaces #nomad #travelpics #wanderlust #expat #expatriado #expatlife #expatblog #vidanomade #italia #tivoli

A post shared by Brasileiras Pelo Mundo (@brasileiras.pelo.mundo) on

Un conseil quelque soit votre projet, visez grand et commencez petit! Se lever chaque jour en se disant que l’on fait ce que l’on aime, que l’on aime ce que l’on fait, cela n’a pas de prix. Construire une vie pleinement satisfaisante, sans regret et riche de sens, c’est cela réussir sa vie. Ainsi, osez vous lancer dans cette aventure pour changer le cours de votre existence. 

life is a beautiful ride

Le coin lecture ♥

Comment se préparer à cette nouvelle vie? Pour réfléchir à votre nouvelle voie et aux différentes étapes que vous aurez besoin de traverser afin de changer de vie, vous trouverez ci-dessous plusieurs livres sur le sujet.

Changer sa vie, 24 heures pour trouver sa voie, auteurs Isabelle Gauducheau, Mary Laure Teyssedre

Changer sa vie 24 heures pour trouver sa voie

Devenez ce que vous êtes, auteur, Nicolas Proupain

Devenez ce que vous etes

Oser changer sa vie, auteur, Christine Marson

Oser changer sa vie

Je veux changer de job, auteur, Yves Deloison

Je veux changer de job

Dans ce livre, vous trouverez de nombreux conseils si vous vous apprêtez à changer de job. Si vous souhaitez avoir davantage d’informations, vous pouvez également vous rendre sur le site Toutpourchanger.com sur lequel vous trouverez des astuces, des conseils et des témoignages notamment sur l’installation à la campagne et à l’étranger.

A vous de faire le pas! Que ce soit pour se reconvertir ou trouver sa voie, connaître ses aspirations profondes et ses valeurs et apprendre à les exploiter pour construire sa vie professionnelle. N’hésitez pas à nous dire dans les commentaires si vous aussi vous avez choisi de changer de vie. Qu’avez-vous fait? Etes-vous plus heureux aujourd’hui?

 

 

Publicités

3 commentaires sur “Changer de vie, osez l’aventure

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s