Prêt pour l’aventure ? Nos conseils pour préparer sa randonnée bivouac

Sans avoir l’âme d’un scout, on peut avoir envie de partir en randonnée plusieurs jours. C’est une expérience inoubliable qui permet d’entrer en communion avec la Nature, découvrir des paysages à travers leur faune et leur flore, fuir le bruit et le tourbillon de la vie. S’il s’agit bel et bien d’une aventure, il ne faut pas pour autant partir nez au vent. Une randonnée se prépare, plusieurs jours, voire plusieurs semaines à l’avance.

Établir sa randonnée et son lieu de bivouac

Où partir ? La France possède de nombreux Parcs Nationaux et Régionaux Français, vous aurez donc l’embarras du choix. Lorsque vous serez décidé sur le lieu où partir en randonnée, vous devrez préparer votre itinéraire. Mais attention, pas question de découvrir le chemin au fur et à mesure sinon, gare aux mauvaises surprises. Il existe de nombreux guides et sites pour préparer votre itinéraire (Cholowé, Helloways, Visiorando…). L’idéal pour une première fois ? Choisissez-en un qui est déjà tout fait. Pensez à vérifier le niveau de difficulté et fiez-vous au temps estimé, sans surestimer vos capacités physiques. 

Où dormir ? Certains itinéraires proposent de dormir dans un gîte, d’autres non. Il faudra alors emporter votre tente pour dormir à la belle étoile. Le camping sauvage n’est pas interdit mais il est réglementé en France. S’il n’est pas autorisé au niveau des sites naturels ou historiques et des rivages maritimes, il est autorisé dans certains Parcs Nationaux et Régionaux. Chacun possède sa propre réglementation qu’il est possible de connaître en consultant leur site.

Préparer son sac et son corps

Pendant ces quelques jours de randonnées, vous porterez votre maison sur votre dos. Veillez donc à voyager léger, sans pour autant négliger l’essentiel. Pour bien marcher, prenez des vêtements et des sous-vêtements adaptés et n’oubliez pas les affaires de rechange. Prenez de quoi vous protéger du froid, de la chaleur, du soleil, du vent et de la pluie. Emportez de quoi vous nourrir et surtout de l’eau en quantité suffisante. Pour votre toilette, une serviette en microfibre et des échantillons suffiront mais ne faites pas l’impasse sur la petite trousse à pharmacie. 

Pour votre randonnée, vous devrez compter sur vos jambes, vos pieds et votre dos alors, ménagez-les ! Prenez de bonnes chaussures de marche que vous aurez pris le temps de porter avant afin d’éviter les ampoules. N’oubliez pas les bâtons de marche et votre chapeau. Si en vous en avez habituellement besoin, emportez votre genouillère. Enfin, veillez à ménager votre dos en ne surchargeant pas votre sac. Certaines affaires comme l’étui à lunettes par exemple sont superflues et peuvent rester chez vous.

Reconnectez-vous à la Nature

Une fois lancé sur les chemins de l’aventure, gardez le rythme tout en faisant des pauses. N’attendez pas d’avoir soif et buvez régulièrement de l’eau. Vous éviterez ainsi la déshydratation et la tendinite. Même s’il faut rester concentré pour éviter de se tordre la cheville ou de tomber, pensez à profiter de la Nature qui vous entoure en ouvrant grand vos yeux et vos oreilles. 

Restez discret, sans faire trop de bruit afin de ne pas déranger les animaux. Soyez respectueux envers la forêt et ses hôtes en ramassant tous vos déchets et ne laissez rien derrière vous afin que l’on ne puisse pas deviner votre passage ensuite. Et surtout, dernier conseil, profitez de ces instants hors du monde et du temps pour recharger vos propres batteries en vous reconnectant à la Nature.

Perrine de Robien  

Laisser un commentaire